• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

La traite au Salon de l'agriculture : comment ça marche ?

© France 3
© France 3

Pendant le Salon de l'agriculture, les vaches sont traites comme dans les exploitations. Deux fois par jour, direction la salle de traite montée spécialement pour le SIA. Visite guidée avec Fenouille, la rouge flamande de St Germer de Fly dans l'Oise.

Par Jennifer Alberts


Ce n'est pas parce qu'elles sont en goguette à Paris pendant une semaine que les vaches du Salon de l'agriculture échappent à la traite. Comme dans les exploitations, elles y passent deux fois par jour.



Le matin, le ballet des belles des champs commence aux alentours de 6h. Personne dans les allées... Le calme... Fenouille, la rouge flamande de Saint Germer en Fly dans l'Oise, quitte son box vers 6h30 pour la salle de traite spécialement montée pour le SIA. Il n'y a pas de planning : les éleveurs s'y rendent à tour de rôle lorsqu'ils sont prêts. 




Pour la traite du soir, qui a lieu vers 17h30, c'est différent :  cette ronde est une attraction très prisée des visiteurs. Les horaires sont donc planifiés.

 



Tout est bien rodé : les allées et venues des vaches se font avec beaucoup de fluidité et les dizaines de race à lait présentes au Salon se croisent sans ambages. Il y a rarement de l'attente sur les deux lignes de traite. En moins de 15 minutes, Fenouille aura livré plus de 13 litres de lait. Un lait d'une excellente qualité : Alain Zanardo, son éleveur, est installé en bio et nourrit ses bêtes exclusivement de foin l'hiver et d'herbe l'été.
 

50.000 litres dans la semaine



La salle de traite est installée spécialement pour le Salon de l'agriculture. Il faut une semaine pour la monter et deux jours pour la démonter. Elle peut accueillir 28 vaches en même temps sur deux lignes. Soit de 160 vaches en une heure.
 



En une semaine, les 320 vaches donneront plus 50.000 litres de lait. Il est relevé tous les deux jours par une coopérative laitière des environs qui le met ensuite en briques pour le vendre. Mais sans aucune référence au Salon de l'agriculture. C'est le seul lait qui provient de  toutes les races de France.

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus