Travaux SNCF : le renouvellement de 43 aiguillages entre Paris et la Picardie impactera le trafic de certains trains

Samedi 10 février, des travaux de 44 semaines ont débuté sur plusieurs lignes reliant la Picardie à la gare du Nord de Paris. Le chantier prévu à l'approche des Jeux olympiques vise à lever les limitations de vitesse des trains alors que celles-ci sont freinées par la vétusté de l'infrastructure.

Les lignes de transiliens H et K ainsi que les TER qui relient Paris à Beauvais et Paris à Laon seront impactées par les travaux de renouvellement de 43 aiguillages. Pendant 44 semaines, les ouvriers de la SNCF Réseaux travailleront principalement la nuit et durant certains week-ends. En revanche, du 9 au 19 février, des travaux en continu impacteront davantage le trafic bien que ce soit une période de vacances scolaires. 

L'impact sur les transiliens

Pour les usagers de la ligne H en direction de Creil, le trafic sera principalement impacté du 9 au 19 février. Seulement 55% des trains seront en service cette semaine-là, sur la première partie de la ligne, entre Paris-Nord et Pontoise. Le reste de la ligne (Pontoise-Creil) fonctionnera normalement. La majorité des travaux concernera les soirées et cinq week-ends. 

La ligne K qui relie Paris à Crépy-en-Valois, fonctionnera sans impact sur le trafic, ni la semaine, ni pendant les vacances scolaires. En revanche, le week-end, il n'y aura pas de trains entre Crépy-en-Valois et Mitry Claye. 

Christiane Dupart, représentante de la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports) de l'Oise estime que ces travaux n'affectent que peu les Picards : "Les gens qui font le trajet Creil- Paris Nord ne passent pas par la ligne H. Ils prennent les lignes de TER Paris-Amiens ou Paris-Saint-Quentin ou simplement Paris-Creil. Normalement, ils ne passent pas par Pontoise."

L'impact sur les TER 

Si la circulation du TER qui relie Paris à Creil n'est pas perturbée par ces travaux, les TER vers Beauvais et vers Laon seront, eux, en offre réduite.

Du 12 au 16 février, 14 allers-retours seront maintenus sur la totalité du trajet Paris-Beauvais, avec des horaires de certains TER fortement modifiés. Du 2 au 3 mars, les trajets seront allongés de 30 minutes et les itinéraires seront modifiés. 

Pour le trajet Paris-Laon, de multiples week-ends connaîtront un allongement de temps de parcours de 30 min. Certains trains n'iront pas jusqu'à Paris. La semaine du 12 au 18 février, le train ne desservira que les gares de Crépy en Valois jusqu'à Laon. 

Pourquoi de tels travaux ?

C'est le plus gros chantier jamais réalisé en Europe et pour cause, la gare du Nord est la gare qui accueille le trafic le plus important du continent. Le renouvellement des aiguillages représente 1/3 du réseau francilien. Le trafic sera d'autant plus important cet été, que la capitale devra supporter un flux encore plus important. D'après la communication de la SNCF : "Il était important de faire ces travaux avant le moratoire sur les travaux avant les Jeux olympiques.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité