Un incendie dans un foyer d'accueil fait un mort et six blessés à Montataire

Lundi 3 juin aux alentours de 5h du matin, un incendie s'est déclaré dans un foyer d'hébergement à Montataire, dans l'Oise. Une personne est décédée et six autres ont été transportées à l'hôpital. Les 126 résidents de cette résidence ont été évacués.

Les sapeurs-pompiers de l'Oise sont intervenus ce lundi 3 juin aux alentours de 5 heures du matin pour un incendie dans un immeuble de la résidence Coallia située à Montataire, dans l'Oise. 

Le feu s'est déclaré dans une chambre de ce foyer d'accueil, au 4e étage. La personne qui occupait cette chambre est décédée. "Manifestement, selon les dires des pompiers, elle aurait ouvert la fenêtre, ce qui a provoqué un appel d’air et fait que tout s’est embrasé", explique Jean-Pierre Bosino, le maire (PCF) de la commune. 

Six autres personnes ont été blessées et hospitalisées pour inhalation de fumée "dont la majorité est déjà sortie de l’hôpital", indique le maire.

126 résidents évacués

Au total, 55 pompiers ont été mobilisés pour maîtriser l'incendie. "Une personne a été sauvée grâce à l’emploi de l’un des deux moyens aériens engagés", indique les pompiers, précisant également que "les deux premiers fourgons incendie présentés sur place ont procédé aux évacuations, aux reconnaissances et à l’extinction du foyer principal."

Les 126 résidents de cet ancien foyer de migrants, transformé en foyer d'accueil social avec hébergement d'urgence, ont été accueillis dans un gymnase mis à disposition dès 6h du matin par la ville.

D'après les premières constatations, le 4e étage est inutilisable. Les étages inférieurs sont en cours de vérification pour savoir si les personnes hébergées pourront réintégrer les lieux et à quel moment.

"Coallia travaille au relogement de ceux qui auront besoin d’être relogés. Coallia a des centres à Creil et aux alentours immédiats de Montataire donc ça devrait aller vite. Mais s’il faut qu’on laisse le gymnase ouvert cette nuit en attendant que tout le monde soit relogé, on le fera", assure Jean-Pierre Bosino.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité