• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Parent ou enfant sur internet : soyez avertis

© Les bienfaits et dangers d'internet - Ensemble c'est mieux !
© Les bienfaits et dangers d'internet - Ensemble c'est mieux !

Données personnelles, contenus sensibles, réseaux sociaux, jeux... Les enfants aussi sont exposés à tout cela. Il est important de connaître l'impact d'internet sur nos adolescents pour mieux les protéger, avec les bons outils.

Par MM

L'âge minimum requis pour s'inscrire sur la plupart des réseaux sociaux est de 13 ans. Et pourtant selon Génération Numérique, 54.1% des enfants de 11 ans sont inscrits sur un réseau social et jusqu'à 90.6% pour ceux de 14 ans.
© Étude de Génération Numérique
© Étude de Génération Numérique
Facebook ayant tendance à se "ringardiser", ce sont Snapchat et Instagram qui ont la côte chez les jeunes. Mais qu'y font-ils ? Ils commentent l'actualité, entretiennent leur image personnelle et discutent via les systèmes de messagerie, les jeux n'étant pas si populaires.

Les jeunes s'exposent en ligne, mais ils y sont aussi plongés très tôt par les parents. Selon une étude de la Faireparterie, 90% des parents d'enfants de moins de 8 ans les exposent sur internet et 30% des bébés ont déjà une empreinte numérique avant leur naissance. 59% des parents ont déjà publié des photos de leur enfant avec leur visage sur les réseaux sociaux.
Les bienfaits et les dangers d’internet chez les enfants


Les dangers d'internet pour les jeunes

Les réseaux sociaux semblent être l'endroit idéal pour se construire un portrait virtuel véhiculant une image idéalisée de soi. États d'âme, soirées, projets, questionnements... L'absence d'implication corporelle et la protection induite par l'écran entraînent moins de pudeur que dans la "vraie vie".

Les plus jeunes ont souvent une méconnaissance des rouages d'internet et de la législation en vigueur. En s'exposant et en s'exprimant ils peuvent être la cible d'attaques ou à l'inverse ne pas se rendre compte que leurs propos sont diffamatoires. L'empreinte numérique, c'est à dire les traces qu'on laisse derrière soi sur internet, peut porter préjudice. Il est important d'être averti quant à la protection de ses données et de celles des ses enfants en ligne.

C'est aussi la porte ouverte au cyber-harcèlement. Si vous en êtes témoin ou victime, vous pouvez contacter le numéro d'écoute de l'association e-Enfance : 0 800 200 000. Elle propose sur son site des outils pour savoir faire face à ce genre de situation.

En tant que parent, intéressez-vous activement à la place des outils multimédia dans la vie de vos enfants et aux échanges qu'ils y entretiennent.
 


Contrôler sa présence sur internet

Réfléchissez bien avant de partager une image ou une information personnelle. Est-ce vraiment nécessaire ? Quelle ampleur cela peut prendre ? Est-ce que cela ressortira dans plusieurs années ?

Enfants et parents doivent aborder le sujet de l'accès à internet, du temps qui y est consacré et de son utilité.

Si vous êtes parent ou tuteur légal, il est fortement déconseillé de poster des photos, vidéos ou informations personnelles de vos enfants.

N'hésitez pas à contacter les entreprises pour connaître les informations qu'elles détiennent sur vos enfants et l'utilisation qu'elles en font.
 


Les outils pour s'informer et agir

La CNIL (commission nationale de l'informatique et des libertés) est chargée de "Protéger les données personnelles, accompagner l'innovation, préserver les libertés individuelles". Vous pouvez vous en rapprocher pour connaître vos droits et ceux de vos enfants, les recours possibles et découvrir leurs conseils sur la protection de vos données ou encore l'utilisation des objets et jouets connectés. Rendez-vous sur cnil.fr !

L'association Génération Numérique a mené des études sur les pratiques numériques des 11-18 ans en partenariat avec la CNIL. Elles ont toutes deux pour but de sensibliser aux bons usages des outils numériques et de mettre en garde contre les risques qu'ils comportent.

Apprenez à vérifier les informations qui circulent sur les réseaux. Ces trois sites vous permettront de déceler les infox (ou fake news) : checknews, décodex, factuel. À mettre entre toutes les mains, dont celles des adolescents !
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Amiens : grève des guichetiers SNCF

Les + Lus