Paris-Roubaix : après 903 jours d'absence, la reine des classiques revient "en quête d'inédit" pour Christian Prudhomme

Une semaine seulement après les championnats du monde sur route et après 29 mois d'absence, la classique Paris-Roubaix est de retour ce week-end du 2 et 3 octobre 2021. Pour le directeur du Tour de France et de la course, ce sont même trois rendez-vous qui seront proposés à tous les fans.

Paris-Roubaix est enfin de retour. De reports en annulation, l'attente était insoutenable pour tous les amoureux de "l'enfer du Nord". Place donc à la 118 édition comme le souligne son directeur Christian Prudhomme.

France 3 Nord-Pas-de-Calais : à 5 jours du départ, dans quel état d'esprit êtes-vous ?

Christian Prudhomme : On a hâte ! 903 jours sans Paris-Roubaix ça parait fou, ça parait impossible et pourtant c’est ce qui s’est produit. Mais nous y sommes ! On a très très envie, mais pas seulement nous, tous les fans, tous les gens du Nord et des Hauts-de-France.

Les coureurs aussi sont impatients d'en découdre. Avec Wout van Aert, le Belge pour la revanche, avec le Néerlandais Mathieu van der Poel, le petit-fils de Raymond Poulidor, et avec pourquoi pas Florian Sénéchal. Le Nordiste était là aux championnats du monde, dans les 10 premiers, en appoint combien important de Julian Alaphilippe, pour cette magnifique quête d’un deuxième titre mondial consécutif. Lors de la dernière édition du Paris-Roubaix, il était sixième. Il sera encore dans le coup, dans une équipe très puissante.

Mais cette année, il y aura non pas 1, non pas 2, mais 3 Paris-Roubaix ! La course élite dimanche après-midi bien sûr, la course junior pour la première fois dimanche matin, et surtout le Paris-Roubaix féminin samedi.

Paris-Roubaix, une course enfin pour les femmes ?

C’est ce qui a de plus fort parce que c’est complètement neuf, c’est nouveau, c’est inédit ! Paris-Roubaix, on a toujours dit que c’était une course d’hommes... Que cette course dite d’hommes soit ouverte aux femmes, je trouve ça formidable. Le Tour de France femme va être relancé, il y a eu également des courses féminines dans les années 80 avec Jeannie Longo mais jamais de Paris-Roubaix. C’est même la seule course pour laquelle aucune des championnes ne nous a sollicité pour la réaliser. Maintenant elles sont ravies d’être là ! 

Celle qui gagnera sera une championne, ce sera la première de l’histoire. Par-delà les pavés, un masque de boue ou de poussière suivant le temps (la météo est encore incertaine), il y aura une championne. C’est une sorte de quête de l’inédit et c’est absolument magnifique et merveilleux. J’espère qu’elles ne nous maudirons pas après ! Mais si tel était le cas, ce sera peut-être bon signe. Ce qui est important c’est que des jeunes filles qui rêvent de vélos et de cyclisme éprouvent de l'enthousisame, se trouvent des modèles. Comme pour les hommes, les championnes de leur enfance seront les championnes de leur vie. Les voir dans la reine des classiques et les voir en France, sur France 3 samedi, mais aussi en Australie, au Japon ou en Colombie, c’est quelque chose d’exceptionnel.

Paris-Roubaix 2021 devra aussi tenir compte des règles sanitaires, avec quelles conséquences ?

Pour les coureurs rien ne change, comme depuis plusieurs mois déjà : 1 test PCR 6 jours avant, un deuxième 3 jours avant le départ. Naturellement ce ne sera pas le bon Paris-Roubaix pour espérer un autographe ou obtenir un selfie, cela n’est pas possible. Nous travaillons avec les autorités, le port du masque est par exemple indispensable sur tous les espaces d’arrivée ou de départ.

durée de la vidéo: 00 min 09
Après Paris-Roubaix enfin de retour dans les Hauts-de-France, Christian Prudhomme évoque celui du Tour de France pour France 3 Nord-Pas-de-Calais

Si Paris-Roubaix revient dans les Hauts-de-France, qu'en est-il du Tour-de-France ?

Vous serez tout le 14 octobre lors de la présentation du Tour au Palais des Congrès de Paris. Mais toutes les rumeurs, ne sont pas forcément des rumeurs...

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paris-roubaix cyclisme sport