Paris-Roubaix : le Covid aura de nouveau eu la peau de la reine des classiques, reportée en octobre 2021

L'annonce émane de l'Union cycliste internationale (UCI). Paris-Roubaix, initialement prévu le 11 avril prochain, est reporté à l'automne prochain : la course dames aura lieu le 2 octobre et la course messieurs le 3 octobre. La reine des classiques avait déjà été annulée en 2020.

Illustration du Paris-Roubaix.
Illustration du Paris-Roubaix. © AFP

On préfère vous prévenir : non, ce n’est pas un poisson d’avril. Après les propos pessimistes du préfet de région Michel Lalande sur France Bleu Nord il y a dix jours, l’espoir du maintien de l’édition 2021 du Paris-Roubaix le 11 avril prochain était compromis. 

Ce mercredi 31 mars, l’annonce d’un troisième confinement à l’échelle nationale par Emmanuel Macron a réduit à néant les derniers rêveurs. L’édition 2021 du Paris-Roubaix est reportée à l'automne prochain : la date du 2 octobre a été retenue pour la course dames et le 3 octobre pour la course messieurs.

"Les organisateurs de Paris-Roubaix et Paris-Roubaix Femmes prennent acte de la décision de la Préfecture des Hauts-de-France de demander le report des épreuves qui auraient dû se dérouler le dimanche 11 avril prochain".

Extrait du communiqué des organisateurs du Paris-Roubaix

Dans un communiqué, les organisateurs de la reine des classiques "prennent acte de la décision de la Préfecture-des-Hauts de France de demander le report des épreuves qui auraient dû se dérouler le dimanche 11 avril prochain" et félicitent également "la collaboration rapide et efficace de l'UCI et des collectivités territoriales concernées" permettant de fixer dès à présent de nouvelles dates.

"On n’envisage pas qu’il n’y ait pas Paris-Roubaix deux années de suite"

Les amateurs de la reine des classiques devront encore patienter, car les coureurs n’avaient pas été autorisés à fouler les pavés l’année dernière. Rappelez-vous, déjà en 2020, l’édition prévue en avril avait d’abord été reportée à octobre, avant d’être tout bonnement annulée.

"Il y aura eu 900 jours entre le dernier Paris-Roubaix et le prochain".

Christian Prudhomme, directeur du cyclisme chez ASO

"On n’envisage pas qu’il n’y ait pas Paris-Roubaix deux années de suite, indique Christian Prudhomme, directeur du cyclisme chez ASO. Effectivement, il y aura eu 900 jours entre le dernier Paris-Roubaix et le prochain, mais projetons nous vers un avenir plus serein plutôt quelle ressasser ce qui vient de se passer. On va se relever".

Malgré une pétition, adressée aux plus hautes instances de l’État et réclamant le maintien de la course, le choix a été fait de ne pas prendre de risque. Incompréhensible pour certains, qui rappellent que toutes les courses en Belgique et en Italie ont été maintenues.

Depuis la première édition du Paris-Roubaix à la fin du XIXème siècle, seules les deux guerres mondiales avaient eu raison de la course entre 1915 et 1918 puis entre 1940 et 1942.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paris-roubaix cyclisme sport covid-19 santé société