Acquitté d'Outreau, Franck Lavier de nouveau devant les Assises pour le viol de sa fille

Publié le
Écrit par Yacha Hajzler

Accusé en même temps que tous les autres, puis acquitté comme tout le monde dans l'affaire d'Outreau, Franck Lavier sera de nouveau présenté à la Justice pour des faits de pédophilie, cette fois incestueux.

En 2000, dans le Pas-de-Calais, des accusations de pédophilie secouent la commune d'Outreau. Quatre enfants dénoncent les sévices sexuels que leur font subir leurs parents, et d'autres adultes. Sur-médiatisée, l'affaire devient une chasse aux sorcières. La mère, qui reconnaît une partie des faits, dénonce à présent des co-accusés un peu partout dans le village. Ce n'est que lors du procès que le dossier s'effondre peu à peu, un désastre qui va culminer avec les aveux de mensonge de la principale accusée. 13 personnes finissent par être innocentées. 

Mais l'affaire d'Outreau n'en finit pas de faire parler d'elle. Avec le procès à retardement de Daniel Legrand, en 2015, qui sera de nouveau acquitté. Et bien plus sordidement ce 12 novembre 2021. Sur décision du procureur de la République de Boulogne-sur-mer, l'un des acquittés, Franck Lavier, vient d'être renvoyé devant les Assises du Pas-de-Calais. Il est accusé de "viols et agressions sexuelles" sur l'une de ses filles, alors que celle-ci avait entre 15 et 16 ans.

Selon l'AFP, l'affaire avait débuté en 2016 avec un signalement de l'Education nationale adressé au parquet, "faisant état de révélations d'agressions sexuelles sur la jeune C., âgée de 16 ans", d'après les déclarations du parquet à l'époque. Franck Lavier a de son côté toujours contesté toute agression à l'encontre de sa fille.

Les Lavier déjà condamnés pour violences

Selon Le Parisien, qui a révélé l'information, Franck Lavier avait déjà été condamné en 2012 pour des "violences habituelles sur cette même enfant" et l'un de ses fils. Son épouse Sandrine, également, acquittée d'Outreau, avait elle aussi été condamnée. 

Selon Le Monde, le couple avait été relaxé dans le même temps du chef de "corruption de mineurs". Pourtant, "une vidéo datant de mars 2009 – prise lors d’une fête arrosée et mettant en scène des adultes plus ou moins dénudés simulant des actes sexuels en présence d’enfants – a été saisie au domicile des Lavier, lors d’une perquisition consécutive à la découverte de ces faits." Une pratique qui n'était pas exceptionnelle, puisqu'au moins 6 autres soirées du même type ont été identifiées par les enquêteurs.

L'annonce du renvoi de Franck Lavier devant les Assises a énormément fait réagir, à commencer par Marie-Christine Gryson, psychologue clinicienne, et experte judiciaire des 12 enfants reconnus victimes à Outreau. "Que pensent [...] tout ceux qui ont œuvré contre l'avis de la juge des enfants pour qu'on rende ses enfants [à Franck Lavier] après un acquittement général en appel ?" ironise-t-elle amèrement.