Arras : "rester assis n'est pas dans l'ADN du festival", la 16e édition du Main Square Festival reportée à l'été 2022

Alors que l'édition 2020 avait déjà dû être annulée à cause de la crise sanitaire, celle de 2021, qui devait se tenir les 2, 3 et 4 juillet, n'aura pas non plus lieu. Le gouvernement souhaitait qu'elle se déroule assis et avec au maximum 5.000 personnes. 

En 2019, le Main Square Festival avait réuni 126 000 spectateurs.
En 2019, le Main Square Festival avait réuni 126 000 spectateurs. © FRANCE 3 NORD PAS DE CALAIS

L'épidémie de Covid-19 a cette formidable capacité de nous obliger à se projeter dans le futur pour y trouver une lumière. Les organisateurs du Main Square Festival voient celle-ci scintiller en 2022 : "C’est la gorge serrée et sans plaisir aucun, et après consultations et accords avec nos partenaires publics et privés que nous avons pris la décision difficile et unanime de reporter une fois encore la 16ème édition du Main Square. Celle-ci aura donc lieu les 1, 2 et 3 juillet 2022", ont-ils déclaré dans un communiqué ce mercredi 31 mars. "La situation actuelle ainsi que les atermoiements du gouvernement ont anéanti nos espoirs d’un Main Square à la Citadelle comme nous l’aimons tous, en 2021", cingle la direction. En 2020, le festival avait également été reporté à cause de la crise sanitaire. 

"Nous sommes très déçus et malheureusement nous commençons à en avoir l'habitude. Tout le secteur de la musique est en souffrance. Nous aurons été les premiers à fermer et les derniers à rouvrir", réagit Armel Campagna le directeur du Main Square Festival d'Arras. 

La décision n'est pas une surprise. Depuis le mois de février, le gouvernement avait donné un cadre pour l'organisation des festivals d'été. Il prévoyait des réunions de 5.000 personnes au maximum, toutes assises. "Imaginez si l'on ne peut pas avoir les bars, si on doit lever le doigt pour aller aux toilettes ? Je vous confirme que ce n’est pas un projet qui semble le plus attirant sur le papier", confiait à ce moment Armel Campagna. Ce 31 mars il ajoute : "économiquement, cette organisation ne fait pas sens et rester assis n'est pas dans l'ADN du festival. Le public ne veut pas venir dans ce mode dégradé, il veut rester libre".

Sting toujours là en 2022

Surtout que plus de 30 000 festivaliers par jour étaient déjà détenteurs de billets au 31 mars. Devant cette perspective de devoir trier les festivaliers et de les forcer à s'assoir, les organisateurs ont préféré annulé. Ou plutôt reporter. Car les billets achetés pour l'édition de 2020 et 2021 seront toujours valables en 2022. "Concernant la billetterie, les tickets achetés pour 2020 ainsi que ceux pour 2021 seront valables pour 2022. Et si vous ne pouviez pas être présents, vous aurez la possibilité de demander le remboursement. Nous reviendrons vers vous dans les prochaines semaines avec tous les détails", précise la direction du festival. Armel Campagna remarque que depuis l'année dernière, et la première annulation, "très peu de festivaliers ont demandé le remboursement de leur billet. Nous avons la confiance du public".

Il y aura des nouveautés pour l'édition de 2022. Nous ne fermons pas la porte à une quatrième journée de festival.

Armel Campagna, le directeur du Main Square Festival.

Sting, qui devait être une des têtes d'affiche du festival en 2020 puis en 2021, le sera également en 2022 : le musicien anglais a déjà confirmé sa présence. D'autres annonces de ce type devraient rapidement se faire entendre selon la direction.  "Il y aura des nouveautés pour l'édition de 2022. Nous ne fermons pas la porte à une quatrième journée de festival", conclut Armel Campagna. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs main square festival culture musique