Chansons françaises : Alain Souchon a galéré pour écrire la "Ballade de Jim". Découvrez quatre anecdotes sur des titres cultes

Publié le

Saviez-vous que la "Ballade de Jim", signée Alain Souchon et Laurent Voulzy et sortie en 1985, a été laborieuse à écrire ? Ou que "Les divorcés" de Michel Delpech a influencé la loi française ? Découvrez quatre anecdotes sur des chansons cultes avec le spécialiste Bastien Kossek.

Auteur de Regards, un ouvrage consacré à Michel Sardou et préfacé par l’artiste en personne, Bastien Kossek, originaire d’Arras, est LE spécialiste de la chanson française de 1960 à nos jours.

Il vient de publier Chagrins populaires aux éditions Ramsay, un premier roman très joliment écrit et plébiscité par la critique.

 Dans le livre, Paul, le héros, revisite les standards des chanteurs populaires français des années 60 à 90, sur fond de rupture amoureuse.

Bastien Kossek raconte : "J’avais envie de parler de chanteurs moins forts commercialement que Johnny Hallyday ou Michel Sardou, comme par exemple Dick Rivers ou William Sheller."

"Je voulais les intégrer à mon histoire d’amour ! Dans chaque souvenir, il y a une chanson, un album, un concert. Tout est presque vrai dans le livre, même si ça reste une fiction."

Le plus jeune artiste que j’écoute, c’est Bénabar et il a quand même plus de cinquante ans !

Bastien Kossek, spécialiste de la chanson française

Des goûts musicaux hérités principalement de sa maman, fan de Serge Lama, Michel Delpech et consorts,  mais  étonnants quand même pour un jeune trentenaire. Il assume ses choix, sans états d’âme.

Bastien Kossek est devenu incollable dans son domaine. Il décrypte pour nous 4 titres emblématiques du répertoire français.

  Ballade de Jim d'Alain Souchon (1985)

"C’est un grand succès mais c’est une chanson laborieuse dans sa création. Huit heures de travail par jour pendant un mois entre Alain Souchon et Laurent Voulzy ! Elle a été primée aux Victoires de la musique et a permis de découvrir un autre Alain Souchon, plus sombre. Elle plaît encore aux jeunes générations. Elle a d’ailleurs été reprise par des groupes électro comme Paradis ou Spectre."

 Les divorcés de Michel Delpech (1973)

"Cette chanson est un énorme succès avec un million de ventes ! Mais surtout elle a fait évoluer les mentalités. En 1974, Valéry Giscard d’Estaing arrive au pouvoir et devient président de la République. Il fait passer le divorce à l’amiable. Comme quoi les chansons, ça a parfois aussi un impact sur la société  !"

Les séparés de Julien Clerc  (1997)

"Les chansons, ça apprend plein de choses ! La géographie, l’histoire, mais aussi le nom des poètes. Cette chanson n’a pas été écrite par Etienne Roda-Gil, auteur mythique dans la carrière de Julien Clerc, mais Marceline Desbordes-Valmore, une poétesse de Douai. Et cela donne une chanson sublime !"

Maman de Gérard Lenorman  (2021) 

"Gérard Lenorman a eu une relation difficile avec sa mère, autoritaire et violente selon ses propres termes, et il n’a jamais dit le mot ″maman″ dans la vie. La seule fois où il l’a dit, c’est dans cette chanson que l’on trouve dans son dernier album et qui est sans doute l’une des plus belles de son répertoire. Elle va certainement clore sa merveilleuse carrière."

Fort de ses deux premiers ouvrages, Bastien Kossek ne compte pas s’arrêter là. Il a un joli projet avec Claude Pierre-Bloch, emblématique attaché de presse de Johnny Hallyday, Charles Aznavour ou encore Michel Sardou.

Il explique : "Pour moi, c’est comme un meilleur ami, comme un grand-père. J’ai envie de lui consacrer un livre d’entretiens." Bastien Kossek a déjà trouvé le titre : Tous mes rêves

 

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité