Il met 10 ans à rédiger une encyclopédie de l’œuvre de Michel Sardou

Au bout d’un travail titanesque de plus de dix ans, un fan analyse tous les textes de Michel Sardou, chanson par chanson, dans une encyclopédie à paraître le 4 mai. De quoi revisiter l’œuvre d’un chanteur à la fois populaire et polémique.

Bertrand Pénisson, le Bretilien auteur de "Sardou, l'encyclopédie musicale"
Bertrand Pénisson, le Bretilien auteur de "Sardou, l'encyclopédie musicale"

"Ce livre n’est pas une biographie, c’est une encyclopédie qui raconte l’histoire de ses chansons". Bertrand Pénisson met tout de suite les choses au clair. Il n’est pas une 'groupie' de l’homme Michel Sardou, mais bel et bien un fan de l’artiste, de ses chansons, de ses textes.  

"C’est le livre que j’avais envie de lire. Ça n’existait pas, alors j’ai décidé de le faire moi-même" ajoute-t-il.


10 ans de travail, 330 chansons analysées

Il y a une dizaine d’années, cet habitant de Nouvoitou, près de Rennes, employé dans une banque, s’attèle à la rédaction de son ouvrage. Il décortique et analyse les textes de chacune des 330 chansons de Michel Sardou, à la lumière du contexte historique, de sa culture personnelle et d'entretiens qu'il a réalisés avec les plus proches collaborateurs de l'artiste.  
Le fruit d'un travail de fourmi. "Au départ, il a fallu beaucoup de persévérance et gagner la confiance de mes interlocuteurs, des musiciens, des ingénieurs du son, des paroliers, se souvient-il. Car je ne suis qu'un musicien amateur, chanteur à mes heures perdues, et je n'avais aucun contact dans le milieu".

De fil en aiguilles, de mails en coups de téléphone, Bertrand a réussi à échanger avec certains noms prestigieux, comme Jacques Revaux ou Didier Barbelivien. En tout, il a contacté 60 collaborateurs proches de Michel Sardou. Il aurait pu aussi s’entretenir avec Jean-Loup Dabadie, mais celui-ci est décédé (NDLR : le 24 mai 2020) avant qu’une rencontre ne puisse s’organiser.  

 

L'encyclopédie de Michel Sardou
L'encyclopédie de Michel Sardou


Pas l'histoire du chanteur, mais celle des chansons

Au final, il a réussi à rédiger l’œuvre qu’il souhaitait. Pas l’histoire du chanteur, mais celle des chansons. "Pour moi, la musique, c’est une émotion précise-t-il, c’est une alchimie entre toutes ses composantes. C’est l’aboutissement d’une aventure collective et j’avais besoin d’avoir le ressenti et l’analyse de chacun".  

Bertrand Pénisson est tombé dans la marmite Michel Sardou au début des années 1980, poussé par les "Lacs du Connemara". Il avait alors une dizaine d’années. Depuis, il a bien sûr acheté tous ses disques, a assisté à une dizaine de concerts, à Rennes ou Paris.


Sardou et sa "caricature"

Dans les salles, il ne peut que constater la popularité du chanteur. Mais il est conscient de son image un peu ringarde, droitière, voire nationaliste. "Il y a beaucoup de caricature à son égard estime-t-il. Ses détracteurs résument son œuvre à quelques chansons qui ont prêté à polémique. Comme "Je suis pour", sur le thème de la peine de mort, ou "Au temps des colonies", qui était en fait une chanson anti-colonialiste, à prendre au deuxième degré.(…). Au contraire, beaucoup de ses textes sont assez subtils, avec des allusions aux œuvres littéraires ou cinématographiques, parfois implicites".


Un devoir de mémoire

Le fan de Nouvoitou parle même d’un devoir de mémoire. "Comme on le fait aujourd'hui avec des chansons de Brel ou de Piaf, peut-être parlera-t-on encore de certaines chansons de Sardou dans cinquante ans. Pour cela, il faut un ouvrage référence".  

Devant l’immensité de l’œuvre de Michel Sardou, qui s'étale sur plus de 50 ans, l’encyclopédie de Bertrand Pénisson, à paraître aux édition Ramsay, a été divisée en deux tomes. Le premier sera disponible à la vente le 4 mai, sur les plate-formes de vente de livres. Le second suivra en septembre 2021.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture art livres