Retrouvailles entre “héros” américains et français du Thalys

Les trois "héros" américains du Thalys Alek Skarlatos (à droite), Anthony Sadler et Spencer Stone (à gauche), / © Lionel BONAVENTURE / AFP
Les trois "héros" américains du Thalys Alek Skarlatos (à droite), Anthony Sadler et Spencer Stone (à gauche), / © Lionel BONAVENTURE / AFP

La production du film de Clint Eastwood sur l'attentat manqué contre un train Thalys en 2015, qui sortira en février, a organisé lundi les retrouvailles entre les "héros" américains et français lors d'une projection privée.

Par avec AFP

"Le 15h17 pour Paris", qui sort le 7 février en France, raconte comment trois touristes américains avaient désarmé un jihadiste marocain, Ayoub El Khazzani, armé d'une kalachnikov et muni de neuf chargeurs pleins dans un Thalys Amsterdam-Paris.

Eastwood a tenté le pari de faire jouer leur propre rôle à ces trois "héros", Spencer Stone, Alek Skarlatos et Anthony Sadler. "J'espère que vous aimerez le film. Nous l'avons juste voulu exact", a dit Alek Skarlatos aux premiers intervenants ce jour-là, venus voir le film à Paris lundi soir.

Le réalisateur a aussi engagé des personnels de santé et des pompiers du Pas-de-Calais qui ont répondu à l'alerte donnée alors que le Thalys Amsterdam-Paris était dérouté vers la gare d'Arras

"J'ai repris mon rôle d'infirmière (...) C'est totalement différent, on a des gestes qui ne sont pas pareils. J'ai envie de dire : c'est moins naturel", a expliqué à l'AFP Nathalie Capron, infirmière au SMUR à Arras.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Recette : le gratin de fraises de Wambrechies

Les + Lus