Un nouveau félin aperçu près d'Arras dimanche matin : un dispositif de recherche déployé sans succès

Publié le
Écrit par Lucie Carbajal
Illustration hélicoptère
Illustration hélicoptère © MaxPPP

Dans la nuit de samedi à dimanche, un témoin aurait aperçu un félin tacheté entre Dainville et Achicourt près d'Arras. Un dispositif de recherche a été déployé mais l'animal n'a pas été retrouvé.

Il y aurait-il un deuxième félin en liberté dans le Pas de Calais ? Alors que le grand félin aperçu pour le première fois le 13 octobre à Auxi-le-Château court toujours, un animal du même type aurait été aperçu dans le bosquet entre Dainville et Achicourt, près d'Arras.

Après l'alerte donnée par un témoin, un important dispositif de recherche a été déployé. Un vétérinaire, des lieutenants de louveterie et un hélicoptère doté de moyens infrarouges ont été mobilisés sur place. L'intervention de l'hélicoptère a confirmé qu'il y avait un félin dans le bosquet, sans pouvoir déterminer son gabarit.

"Des recherches ont été effectuées dimanche dans la matinée là où le félin aurait été repéré, en vain. Le dispositif a été levé à 11h35", explique Chantal Ambroise, sous-préfète de permanence à la Préfecture du Pas de Calais, précisant que pour l'instant aucuns éléments "ne peuvent confirmer qu'il s'agit du même félin que celui aperçu à Auxi-le-Château."

"Les services restent vigilants et à l'écoute en attendant de retrouver l'animal", ajoute-t-elle.

Cet événement survient alors que la traque du premier félin aperçu il y a deux semaines continue. Malgré un important dispositif, l'animal (selon la gendarmerie du Pas-de-Calais il s'agirait d'un puma) n'a pas pu être capturé pour l'instant.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.