• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. Tilloy-lès-Moflaines : une décharge sauvage à l'origine d'un désaccord entre trois communes

© Captures France 3
© Captures France 3

Une décharge sauvage sur un chemin de campagne à Tilloy-lès-Moflaines est au centre d'un désaccord entre trois communes, qui se rejettent la balle pour la prise en charge du problème.

Par TM / MS / AM

"C'est monsieur et madame Tout le monde qui viennent jeter ça !", déplore David Mouchon, un sapeur-pompier de l'Arrageois qui durant son jogging, ne peut que constater l'amas d'ordures qui jonchent un chemin situé sur la commune de Tilloy-lès-Moflaines (Pas-de-Calais).

Pneus, bidons d'huile de vidange, tôles amiantées entre autres... Cela fait des années que cette décharge sauvage existe, en pleine campagne. "Il y a un matelas, l'arbre a repoussé dans le matelas !", rapporte M. Mouchon.

Une situation connue des municipalités environnantes et de la gendarmerie, mais qui pourtant perdure. David Mouchon a partagé un "coup de gueule" sur Facebook pour dénoncer le problème.

David Mouchon

David Mouchon was live - attending ECO RUN ARRAS.


"Ils se rejettent la balle"


Ces détritus se trouvent sur un chemin situé à la limite des communes de Tilloy-lès-Moflaines, de Feuchy et de Saint-Laurent-Blangy. "Ils se rejettent la balle", regrette David Mouchon.

Didier Michel, maire de Tilloy et principal concerné par le problème, souhaiterait partager les frais de prise en charge avec les deux autres municipalités : "Si on envisage la pose d'un matériel ou d'un empêchement de passer, je pense qu'il faut qu'ils participent, cela me semble logique", revendique-t-il.
Tilloy-lès-Moflaines : une décharge sauvage à l'origine d'un désaccord entre trois communes

Hors de question pour Roger Potez, son collègue de Feuchy : "Si on veut parler imposition du contribuable de Feuchy, on n'a pas à dépenser des dépenses qui sont sur un territoire extérieur à la commune ! On pourrait me le reprocher !".

Pour l'heure, les trois municipalités étudient plusieurs solutions, comme la pose de barrières ou de monticules de terres pour interdire l'accès aux véhicules.


 

Sur le même sujet

Réinstallation de l'Homme à la bouée à Saint-Leu

Les + Lus