• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉOS. Avant-première mondiale, nouvelle rue... Arras célèbre Vidocq, son enfant terrible

© Gaumont Distribution & France 3
© Gaumont Distribution & France 3

Vincent Cassel, qui joue le rôle de Vidocq dans le film "L'Empereur de Paris" était présent.

Par Q.V avec Florence Mabille

Eugène-François Vidocq a enfin sa rue à Arras, sa ville natale. Ce personnage romanesque (1775-1857), tour à tour délinquant, bagnard, policier et détective privé qui a notamment inspiré à la fois le personnage de Jean Valjean et de Javert dans Les Misérables, était célébré samedi dans la capitale de l'Artois.

C'est à l'occasion – dans le cadr de l'Arras Film Festival – de l'avant-première mondiale du film de Jean-François Richet "L'Empereur de Paris" avec Vincent Cassel dans le rôle principal, que la ville a inauguré une rue à son nom. Une belle évolution, quand on sait que la ville ne comptait jusque-là qu'une pizzéria nommée "Le Vidocq", relève 20 Minutes.
 
Arras inaugure une rue Vidocq avec Vincent Cassel

"J'aime bien les symboles, j'aime bien me rattacher à des choses" confie le réalisateur Jean-François Richet. "En l'occurrence, il est né ici, d'ailleurs ses premiers faits d'armes sont ici, contre la boulangerie de son père." 

 

Le Paris de l'époque


Le personnage de Vidocq fascine. On se souvient de la série télévisée Les Nouvelles Aventures de Vidocq de Claude Brasseur, mais "aujourd'hui il y a des technologies qui nous permettent de faire des choses qu'on ne pouvait pas faire dans les années 60" souligne Vincent Cassel, notamment "d'avoir une visibilité sur le Paris de l'époque, avec des rues ui n'existent plus, l'Arc de Triomphe en construction..."
 
Vidocq, "L'Empereur de Paris" : entretien avec Vincent Cassel et Jean-François Richet
Jean-François Richet, réalisateur de "l'Empereur de Paris" ; Vincent Cassel, Vidocq dans "l'Empereur de Paris" - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Florence Mabille et Antoine Morvan. Montage d'Isabelle Lefebvre.

 

Policier ou voyou ?


"Il s'évade de vingt-sept bagnes ! Déjà, pour s'évader d'un, c'est quelque chose" insiste l'acteur. Puis vient la fameuse question : policier ou voyou ? "Ni l'un, ni l'autre, mais aussi les deux" répond Vincent Cassel "C'est pas vraiment un voyou, c'est pas vraiment un policier, et en même temps c'est l'univers dans lequel il va se promener."
 
L'EMPEREUR DE PARIS Bande Annonce (2018)

L'Empereur de Paris sortira en salles le 19 décembre
 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

La Séquence du filmeur

Les + Lus