Vitrail, rock, monuments historiques et fouilles... Kamini fait du slam à Arras

Kamini fait ami-ami avec Robespierre / © France 3 Hauts-de-France
Kamini fait ami-ami avec Robespierre / © France 3 Hauts-de-France

Direction la ville d’Arras où Kamini flâne à la découverte d'une partie de ses 225 monuments historiques. Dans sa balade, il y rencontre des artistes, sportifs, entrepreneurs. Des habitants, souvent jeunes, qui donnent leur énergie et créativité à la cité.

Par Elise Benoit

Pas de voiture, rien que des terrasses pour les Arrageois qui aiment passer un moment tranquille en plein centre-ville...

Ici, on compte le plus grand nombre de monuments historiques en une ville, 225.

Et au milieu de tous ces monuments, 40 000 habitants dont 33% ont moins de 25 ans. Arras, c’est jeune et c'est beau !

Arras, toujours jeune

Présentée par Kamini
Réalisée par Georges Tillard

L’entraînement de rugby de Kamini… Plaquages assurés

Kamini parmi les joueuses du Rugby Club d'Arras / © France 3 Hauts-de-France
Kamini parmi les joueuses du Rugby Club d'Arras / © France 3 Hauts-de-France

Sur la pelouse du Stade Grimaldi, petite leçon de sport avec les féminines du Rugby club d’Arras.
 
Un club pionner dans le rugby féminin où les joueuses ont été vice-championnes de France en 2018. 

"Dans certaines régions, ça parait évident d’avoir des équipes féminines. Dans le Nord Pas-de-Calais, pas du tout. Mais on a réussi à avoir un groupe de filles absolument génial et qui donne une très bonne image du club." Explique le Président du RCA, Gérard Camus
 
L'entraînement de Rugby de Kamini avec les joueuses du RCA

Le rugby, c’est un sport de contact. On est préparées pour, alors ça fait pas vraiment mal. Raconte la joueuse Juliette Grieselin.

 

Kamini fait ami-ami avec Robespierre 

Kamini visite les archives de la ville d'Arras / © France 3 Hauts-de-France
Kamini visite les archives de la ville d'Arras / © France 3 Hauts-de-France

Kamini visite les archives de la ville et découvre des grands personnages qui ont fait l’histoire d’Arras avec Laurent Wiart, le directeur de la médiathèque d’Arras. Vidocq, Robespierre, Verlaine tous ont un lien avec la ville d’Arras.
 

Les couleurs et lumières de la rue des trois visages

Au bout de la rue des trois visages, découvrons le travail minutieux de l’artiste David-Pollet.

Ce sympathique maître verrier met tout en œuvre pour réussir ses pièces et répondre à la demande des amateurs. 

"Ce qui m’éclate, c’est partir d’une matière et d’en faire quelque chose. Le but, c’est de faire ce que j’aime."

 
L'artiste David Pollet : "Ce qui m’éclate, c’est partir d’une matière et d’en faire quelque chose."

"Je me dis bon, il faut que je sois à la hauteur de la demande et il ne faut pas qu’il y ait de défauts. Ce qui me plaît le plus c’est la satisfaction, la mienne et celle de la personne." 
 
L'artiste David Pollet / © France 3 Hauts-de-France
L'artiste David Pollet / © France 3 Hauts-de-France

 

Arras et ses 2000 ans d'histoires

Kamini découvre l'archéologie avec Alain Jacques / © France 3 Hauts-de-France
Kamini découvre l'archéologie avec Alain Jacques / © France 3 Hauts-de-France

Au centre de fouille archéologique du centre-ville, Kamini découvre le passé de la ville d'Arras avec l'archéologue Alain Jacques

"Sur les 200 hectares de la ville d’Arras, quand on fait un trou, on va forcément retrouver un bout de voie romaine, un édifice du moyen-âge. Il y en a pratiquement partout."
 
L'Abbaye de Saint-Vaast / © France 3 Hauts-de-France
L'Abbaye de Saint-Vaast / © France 3 Hauts-de-France
 

Le chanteur IPA

Simon Cayet est un auteur-compositeur-interpertre. Son nom de scène, c'est IPA. Le chanteur nous offre quelques notes avec sa guitare, se dévoile et propose un show arrageois. 
 
Le chanteur IPA : "Je veux faire une musique introspective".
 

Slamer au Rat perché

Sur la place du théâtre, voilà Le rat perché. Découvrons ce café citoyen et solidaire du centre d’Arras. 

Les trois amis, Clément, Amandine et Alexis, ont créé une structure pour accueillir des concerts ou du théâtre, mais aussi pour inventer un lieu d’échange et un espace d’initiatives, de citoyenneté et de culture.

"Le rat, c’est le symbole de la ville d’Arras et c’est aussi par rapport au jeu le rat/chat perché. Ce jeu, où on doit être à plusieurs pour réussir à jouer. C’est un peu pour tendre la perche et dire qu’il y a des alternatives à la société d’aujourd’hui." Nous raconte Amandine.

Dans ce café foisonnant, entre les ateliers pour fabriquer son shampoing solide ou un spectacle de marionnettes, des fondus aident des jeunes étrangers à améliorer leur français sur le coin d’une table. Un peu plus loin, d’autres slament.
 
Slamer au Rat perché

Découvrir Arras comme Kamini

Faire du Rugby à Arras, c'est avec le RCA.
Visiter les 225 monuments historille de la ville d'Arras, c'est sur ce site.
Découvrir le travail du maître verrier David pollet, c'est par ici ou par là.
Prendre des cours de guitare avec Simon Cayet, c'est chez D'accord en accord.
Lire Verlaine et Robespierre, c'est dans les médiathéques de la ville.
Fouiller dans les trésors archéologique d'Arras et du Pas-de-Calais.
Slamer à Arras, c'est dans le café citoyen Le Rat perché

A lire aussi

Sur le même sujet

Grève au CHU d'Amiens : extrait du JT du 11/10/2019

Les + Lus