A Berck-sur-mer, le service orthoprothèse du centre Calvé se lance dans l'appareillage animalier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Corinne Sala
Chien appareillé grâce au service orthoprothèse du centre Calvé de  Berck-sur-Mer
Chien appareillé grâce au service orthoprothèse du centre Calvé de Berck-sur-Mer © Fondation Hopale

C'est une première sur le Côte d'Opale, l'atelier orthoprothèse du centre Jacques Calvé de la Fondation Hopale de Berck-sur-Mer étend ses compétences aux animaux. L'équipe déjà reconnue pour son savoir-faire pour les prothèses humaines duplique le principe pour appareiller un chien ou un chat.

Faire fabriquer un prothèse pour son chat ou son chien amputé d'un membre et lui redonner de la mobilité. Si la pratique est courante aux Etats-Unis, elle l'est moins en France. C'est le challenge qu'a décidé de relever l'équipe d'orthoprothésistes du centre Calvé de Berck-sur-Mer. Ainsi depuis le mois de décembre dernier, quelques compagnons à quatre pattes ont déjà pu bénéficier d'un appareillage sur-mesure : "La fabrication requiert les mêmes compétences que pour une prothèse humaine. Cela doit rester une activité secondaire mais elle permet de mettre en lumière le centre et le travail des professionnels. Mais attention, un propriétaire d'animaux ne peut pas venir directement au centre, il doit d'abord passer par un vétérinaire qui ensuite nous l'adresse", explique-t-on au service communication.

5 orthoprothésistes et 2 techniciens

L'idée du sur-mesure pour une malformation, un problème articulaire ou de tendon de son animal de compagnie est née au sein de l'équipe : "Des collègues ont réfléchi au projet, confrontés aux pathologies de leur animal. Les essais se sont avérés concluants, c'est alors que nous en avons parlé aux vétérinaires des environs", raconte Emmanuel Knapen, directeur des soins de rééducation. Et d'ajouter : " Contrairement à nous, êtres humains, avec un animal, on sait tout de suite si la prothèse est adaptée. Dernièrement, un chien s'est remis à courir instantanément après sa balle...C'était gagné !".

Des pièces fabriquées grâce à une imprimante 3D

Aucun animal n'est reçu au centre Calvé. Sur adressage du vétérinaire, les orthoprothésistes se déplacent chez les propriétaires des bêtes afin de prendre les mesures et réaliser les moulages. De retour à l'atelier, certaines pièces sont ensuite fabriquées grâce à une imprimante 3D. D'autres seront réalisées en carbone, en plastique ou en silicone. Des prothèses qui pourront être personnalisées ou colorées. Pour le service, plus qu'une expérience, c'est un laboratoire : "Ce que nous réalisons pour ces animaux nous permet de faire évoluer les technologies pour les humains", se réjouit Emmanuel Knapen.

Céline Guilbert, ergothérapeute au sein de la Fondation Hopale est également la propriétaire de Kasshan, une femelle Jack Russel de 10 ans amputée il y a deux ans d'une patte avant conséquence d'une tumeur : "Même si ma chienne vit très bien malgré cette patte en moins, j'ai décidé de participer au projet quand j'ai vu la dynamique du groupe et les heures de travail passées autour de la fabrication de ces prothèses pour animaux. Ils sont venus à la maison pour les moulages et Kasshan a été très docile. C'est très novateur. Je pense que je ne lui mettrait pas la prothèse au quotidien mais plutôt pour la soulager en vieillissant lors de grandes promenades. Cela va lui permettre de conserver un bon équilibre".

Avoir un fil un patte, peut aussi rimer avec liberté !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.