Nouveau sauvetage de migrants dans la baie d’Authie, 3 400 exilés ont rejoint les côtes anglaises depuis le 1er septembre 2023

Vendredi 15 septembre 2023, une embarcation avec à son bord 55 migrants a été secourue dans la baie d'Authie, à la frontière entre les départements du Pas-de-Calais et de la Somme.

Les mêmes scènes, qui se répètent dès que les conditions météorologiques sont jugées favorables par les passeurs.

Vendredi 15 septembre 2023, en milieu de journée, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage du CROSS Gris Nez est informé qu’une embarcation de fortune, avec à son bord 55 migrants, se trouve en difficulté.

Un sauvetage au large de la frontière de la Somme et du Pas-de-Calais

Non pas au large de Dunkerque ni de Calais, plages de départ privilégiées par les migrants, mais dans la baie d’Authie. Située à la frontière entre les départements du Pas-de-Calais et de la Somme, elle est devenue l’un des nouveaux points de départ des exilés qui tentent de rejoindre les côtes anglaises sur des bateaux de fortune. D’ici, la distance pour atteindre Douvres est plus longue, mais les patrouilles de police sont moins nombreuses et il n’existe pas de "barrière anti-migrants" comme sur la Canche.

Le patrouilleur de service public Cormoran est envoyé sur site, et 48 des 55 migrants présents sur le bateau de fortune sont secourus.  Mais "l’embarcation précaire (se remet) en route avec le reste des passagers", indique la préfecture dans un communiqué.

Ce secteur maritime est une des zones les plus fréquentées au monde, avec plus de 400 navires de commerce qui y transitent par jour et les conditions météorologiques y sont souvent difficiles (...), c'est donc un secteur particulièrement dangereux y compris quand la mer semble belle.

Extrait du communiqué de presse de la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord

Sept migrants poursuivent leur route à bord du smallboat avant que l’embarcation ne soit de nouveau signalée en difficulté. Le navire Apollo Moon, ancien navire de pêche désormais utilisé pour les sauvetages dans la Manche, récupère les sept naufragés et les ramène sur le quai du port de Boulogne-sur-Mer.

Une embarcation secourue avec 81 personnes à son bord 

Depuis le 1er septembre 2023, plus de 3 400 migrants sont parvenus à rejoindre les côtes anglaises sur 61 embarcations de fortune. Soit une moyenne de 55 personnes par bateau.

Mais parfois, les bateaux sont bien plus surchargés. Dernier exemple en date il y a une semaine, dimanche 10 septembre 2023, lors d’un sauvetage au large de Berck-sur-Mer. Dans la nuit, les secours sont intevenus pour venir en aide à une embarcation avec à son bord 81 migrants, dont 8 femmes et 10 enfants, tous ont pu être sauvés.

Quelques heures plus tard, au large de Gravelines cette fois-ci, une embarcation contenant 72 personnes dont 17 enfants et 14 femmes a été secourue par un navire affrété par l’État.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité