Cet article date de plus de 3 ans

Béthune : manifestation à vélo contre la suppression de la ligne de train vers Saint-Pol

Une manifestation à vélo avait lieu ce samedi matin pour protester contre la fermeture de la ligne de trains reliant Béthune à Saint-Pol-sur-Ternoise. 
A vélo, pour défendre la ligne ferroviaire entre Saint-Pol-sur-Ternoise et Béthune : une mobilisation des élus, des contrôleurs et des usagers de la SNCF. "On craint qu'il n'y ait plus de trains par chez nous et qu'on ne puisse plus se rendre sur notre lieu de travail en utilisant le train plus le vélo, ce qui est super pratique", témoigne Caroline Moinse, cliente SNCF.

Béthune : manifestation à vélo contre la suppression de la ligne de train vers Saint-Pol
>> Un reportage de Claire Chevalier, Bruno Espalieu et Bruno Weill. 


"J'ai quelques collègues qui l'utilisent comme nous, qui vont jusqu'à Lille ou qui viennent de Lille jusqu'à Béthune", poursuit-elle. 

Sur cette ligne, la vitesse des trains est déjà limitée à 40 km/h compte tenu de son mauvais état. Les voyageurs mettent 50 minutes pour faire 40 kilomètres, le double du temps habituel. 



Les trains remplacés par des bus ? 


"Pour l'axe Saint-Pol / Lille via Béthune, les trains sont bondés, notamment au départ de Saint-Pol et après au départ de Béthune, donc il y a quand même des gens qui viennent pour travailler, pour se déplacer... Sans ce transport là, je ne sais pas comment ils vont faire", précise Vincent Paterski, également usager. 

A Calonne Ricouart, trois randonnées se sont retrouvées pour appeler la région et la SNCF à sauver et investir sur cette ligne.

"La ligne doit fermer au mois d'octobre / novembre pour une durée de deux ans", précise Jean-Marie Olivier, maire de Pernes-en-Artois. "Au bout de ces deux ans, est-ce que la ligne va rouvrir ? Est-ce que les bus ne vont pas se substituer aux trains ? C'est une crainte de tout le monde."

Des craintes d'autant plus fortes que le tronçon entre Saint-Pol-sur-Ternoise et Étaples est remplacé par des bus depuis l'an dernier. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social sncf transports