Gendarme volontairement percuté à Verquin : le chauffard aurait violé une gérante de bar juste avant à Noeux-les-Mines

L'automobiliste qui a volontairement percuté un motard de la gendarmerie mercredi à Verquin (Pas-de-Calais), est soupçonné d'avoir violé une gérante de bar peu avant à Noeux-les-Mines.
Un gendarme du peloton motorisé de la gendarmerie de Béthune et une automobiliste ont été blessés dans l'accident provoqué par le chauffard le 10 juin à Verquin.
Un gendarme du peloton motorisé de la gendarmerie de Béthune et une automobiliste ont été blessés dans l'accident provoqué par le chauffard le 10 juin à Verquin. © THIERRY TASSEZ - MONTAGE FRANCE 3

Un homme âgé d'environ 35 ans, qui doit être déféré ce 12 juin dans l'après-midi au tribunal de Béthune, devrait être mis en examen pour tentative d'homicide volontaire sur agent dépositaire de l'autorité publique, viol, et vol de véhicule. Le procureur de la république va requérir son placement en détention.

Le trentenaire est en garde à vue depuis son interpellation mercredi 10 juin vers 19H30, après avoir provoqué un accident de la route à Verquin, dans lequel une automobiliste a été légèrement blessée et un gendarme a eu un tibia fracturé.

 

 

Viol d'une gérante de bar

L'homme, qui faisait déjà l'objet d'un contrôle judiciaire, et qui est connu de la justice pour des faits de vols notamment, est soupçonné d'avoir violé une gérante de bar à Noeux-les-Mines juste avant l'accident qu'il a provoqué à Verquin.

C'est d'ailleurs au volant de la Golf qu'il avait dérobé à cette dernière qu'il se trouvait, lorsqu'il a volontairement percuté un motard de la gendarmerie qui tentait de l'arrêter pour un feu rouge grillé.

Une information judiciaire doit être ouverte ce vendredi par le parquet de Béthune, avec la nomination d'un juge d'instruction pour diligenter l'affaire.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers