Mort de César et Achille à Vaudricourt : une marche blanche silencieuse organisée en mémoire des deux frères

Publié le

Les deux frères, âgés de 5 et 7 ans, sont morts lundi 14 mars. Leur père a incendié le véhicule dans lequel ils se trouvaient.

Ils étaient plusieurs centaines à s’être rassemblés pour participer à la marche blanche organisée en mémoire de "deux super héros". César, 7 ans, et Achille, 5 ans, ont été tués lundi 14 mars dernier alors qu’ils étaient dans la voiture de leur père.

Cet homme, âgé de 52 ans, a volontairement mis le feu à son véhicule. Il avance avoir voulu mettre fin à ses jours avant de se raviser. Grièvement brûlé, il a été transporté dans un état grave au CHU de Lille.  

Après les obsèques qui se sont tenues en début de semaine, famille, amis, connaissances et anonymes se sont réunis ce dimanche 27 mars en lieu et place où les deux frères ont perdu la vie il y a quinze jours.

Un moment de recueillement a été observé à l’endroit où la voiture a pris feu, rue du Courant d’eau à Vaudricourt (Pas-de-Calais). Une barrière de chantier a été décorée de photos des deux frères. Certains anonymes y ont aussi laissé des messages, des dessins, des fleurs ou des peluches.  

Lâcher de ballons devant l'école des deux frères

Le cortège silencieux a ensuite pris la direction de l’école élémentaire du Wacret à Drouvin-le-Marais, où les deux frères étaient scolarisés.

Cette marche blanche a été organisée à l’initiative de parents d’élèves, soucieux de vouloir témoigner de leur soutien à Marie, la maman de César et Achille.  

Certains portaient des tee-shirts floqués avec la photo des deux garçons. Sur la banderole, tenue par une dizaine de personnes au-devant de la marche, un message : "plus jamais ça".

Un lâcher de ballons blanc est venu clôturer cette matinée d’hommage d’une grande sobriété.