VIDÉO. A Béthune, les professeurs du collège George Sand se préparent à une rentrée particulière

Jour de pré-rentrée ce lundi pour les professeurs du collège George Sand à Béthune, qui se trouve en chantier de rénovation. Dans un contexte de Covid-19, les enseignants vont accueillir les élèves dans des locaux provisoires. 

650 élèves feront leur rentrée ce mardi 1er septembre au collège George Sand de Béthune (Pas-de-Calais), dans un établissement en pleine rénovation, dans le cadre d'un chantier d'un montant de 23 millions d'euros. 

Ce lundi, ce sont les professeurs qui ont découvert les locaux modulaires et provisoires, dans lesquels ils vont devoir faire cours. "Il va falloir s'adapter, je pense que ça se passera bien ! Je pense que les élèves seront heureux de revenir, nous aussi on sera heures de les revoir, ça fait longtemps !", nous a confié Pascale Bru, professeure d'Anglais.

"Sérénité"

"Le maître mot pour cette rentrée, c'est d'apporter un peu de sérénité aux élèves qui vont arriver certainement un peu inquiets, puis aux familles aussi qui se posent beaucoup de questions", annonce de son côté Aurélien Loriau, professeur d'histoire - géographie.

Cette rentrée au collège se fera masquée, pour les élèves comme pour les enseignants. Deux masques en tissu ont été distribués ce lundi à chacun des professeurs de l'établissement. "Moi j'enseigne les langues vivantes, l'espagnol, e tje me dis que ça va être compliqué avec le masque de faire parler nos nouveaux élèves, de les découvrir, mettre un visage sur les nouveaux élèves... Mais on n'a pas le choix", s'inquiète pour sa part Ludivine Switonski.

Le principal Olivier Degand a, lui, trouvé ses professeurs "sereins" et "confiants", malgré la configuration "provisoire" du collège George Sand, et le contexte de coronavirus dans lequel s'effectuera cette rentrée.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité