À Boulogne-sur-Mer, Nausicaà se déconfine et rouvre ses portes à l'occasion de ses 30 ans

Nausicaà, inauguré il y a 30 ans, ne pouvait pas rêver meilleur cadeau : le mercredi 19 mai, c’est la réouverture tant attendue. Toute l’équipe du plus grand aquarium d’Europe se tient prête pour accueillir de nouveau les visiteurs.

Nausicaá rouvre ses portes à l'occasion de ses 30 ans.
Nausicaá rouvre ses portes à l'occasion de ses 30 ans. © FTV

À Boulogne-sur-Mer, Nausicaà surplombe le port depuis 1991. On peut y découvrir plus de 1 600 espèces marines venues du monde entier : requins, lions de mer, coraux et poissons en tout genre. Depuis l’annonce de la réouverture, c’est opération grand nettoyage pour accueillir à nouveau les visiteurs dans les meilleures conditions possibles. "30 ans, c’est un chiffre important pour Nausicaà, on fait tout pour que ça se passe bien et que ce soit une journée particulière pour tout le monde, soigneurs et visiteurs", s’enthousiasme Margaux Coinon, soigneuse à la section corail.

Pendant ces mois de fermeture forcée, Nausicaà a pu effectuer quelques travaux d’embellissement. "Mais il est vrai que la fermeture a été très longue, puisqu’elle dure depuis le 31 octobre", explique Christophe Sirugue, le nouveau directeur. "Nous avons longuement préparé la réouverture et travaillé sur de nouvelles expositions temporaires".

C’est le grand nettoyage, y compris de l’intérieur des aquariums, pour la réouverture mercredi 19 mai.
C’est le grand nettoyage, y compris de l’intérieur des aquariums, pour la réouverture mercredi 19 mai. © Valérie Demersedian / Nathalie Haberer / FTV

Une exposition immersive, l’œil du climat, attend les visiteurs pour leur faire découvrir et vivre les effets du réchauffement climatique. L’objectif est de mieux comprendre la fonte des glaces, la montée des eaux, les ouragans ou encore les incendies grâce à des projections visuelles et sonores. Les stars de cette exposition qui devrait durer 5 ans : vingt-quatre manchots du Cap, en Afrique du Sud, menacés par la surpêche et le réchauffement des océans.

30 ans d’engagement pour la planète

Car Nausicaà est un centre engagé. "30 ans, c’est d’abord 30 ans d’un message constant : éduquer les visiteurs sur la protection du monde marin", rappelle Christophe Sirugue. Entre les extensions mais aussi les polémiques comme celles qui ont suivi la mort de plusieurs requins-marteaux, l’aquarium a évolué au fil des années avec la société. "Aujourd’hui, nous nous considérons comme un des acteurs œuvrant pour une planète meilleure et nous voulons être exemplaires sur le bien-être animal". Nausicaà va de nouveau pouvoir accueillir, en plus des visiteurs, des écoles, des associations ou encore des résidents d’EHPAD pour continuer sa mission de sensibilisation.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nausicaá (@planetenausicaa)

En 2018, l’extension qui a fait de Nausicaà le plus grand aquarium d’Europe en est la démonstration. L’équipage y installe un bassin impressionnant : 8 mètres de haut, 60 mètres de long, 35 mètres de large et 10 millions de litres d’eau… la reproduction d’une zone de haute-mer, au large des îles Malpelo, au large de la Colombie. Mélanie Chavanon, soigneuse dans ce bassin, justifie ce choix.

Le plus grand bassin de Nausicaà et surtout d’Europe a été inauguré en 2018.
Le plus grand bassin de Nausicaà et surtout d’Europe a été inauguré en 2018. © Valérie Demersedian / Nathalie Haberer / FTV

"Nous avons voulu la représenter car c’est un écosystème qui est en danger, et nous avons voulu sensibiliser le public à cet écosystème". Dedans, nagent des animaux en danger dans leur milieu naturel. "C’est en émerveillant le public que nous voulons qu’ils réalisent que ces animaux doivent être préservés". Ce bassin gigantesque est alimenté par l’eau de mer de la plage de Boulogne-sur-Mer. Elle est traitée, filtrée et mise à 24°c pour le bien-être des 50 poissons et animaux.

Une réouverture version Covid-19

À partir du 19 mai, il sera donc possible de découvrir ou de redécouvrir ces curiosités des mers du monde entier, mais dans le respect des gestes barrières. Evidemment, port du masque obligatoire, plus de cent cinquante distributeurs de gel hydro alcoolique à disposition et sens de circulation unique de rigueur. Une jauge doit aussi être respectée suite aux mesures gouvernementales, 8 mètres carrés. Christophe Perrin, directeur des opérations et référent COVID à Nausicaà, a mis en place ces nouvelles règles sanitaires. "Cela va nous permettre d’accueillir uniquement 850 personnes en même temps sur le site". C’est seulement 15% de leur capacité habituelle qui s’élève à 5 400 visiteurs instantanés.

L’exposition temporaire met en avant des actions menées pour protéger ces manchots, espèce d’Afrique du Sud menacée.
L’exposition temporaire met en avant des actions menées pour protéger ces manchots, espèce d’Afrique du Sud menacée. © Léo Marron / Nathalie Haberer / FTV

Un système de réservation en ligne de créneaux horaires a également été créé pour l’occasion. Il est fortement conseillé de s’en servir, même en téléphonant, d’après le directeur Christophe Sirugue. "C’est très compliqué de se projeter, notamment pour cet été, mais depuis l’annonce de la réouverture nous avons déjà reçu de nombreux appels pour réserver". Une fois entré, le temps de visite n’est pas limité. La billetterie sur place fonctionnera uniquement si le volume de réservation permet de faire entrer plus de visiteurs.

Plus de cinquante espèces différentes cohabitent dans le plus grand bassin de l’aquarium.
Plus de cinquante espèces différentes cohabitent dans le plus grand bassin de l’aquarium. © Valérie Demersedian / Nathalie Haberer / France 3 Côte d’Opale

La majeure partie de Nausicaà sera donc ouverte et accessible à tous dès mercredi 19 mai. Cependant certaines parties, où la distanciation sociale est difficile à respecter, ne pourront pas encore se déconfiner. Les aires de jeux pour enfants, certaines zones comme la grotte des enfants en haute-mer ou l’espace des statues des pinnipèdes seront donc fermées au public. Tout comme les trois points de restauration, qui doivent encore patienter jusqu’au 9 juin pour servir à nouveau leurs clients.

Pour découvrir en image le centre de la mer, vous pouvez regarder notre édition Littoral-Hauts-de-France ce soir mardi 18 mai à 18H50. Et retrouver en replay notre série à la découverte de tous les espaces proposés à Nausicaà.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nausicaà loisirs sorties et loisirs covid-19 santé société