"Je suis bouffé par les remords" : à son procès, le "Madoff boulonnais" regrette d'avoir escroqué 80 clients

Serge Lévêque, 62 ans, est jugé devant le tribunal de Boulogne-sur-Mer depuis ce jeudi matin. Surnommé le "Madoff Boulonnais", il est soupçonné d’avoir escroqué plus de 80 clients entre 2001 et 2012. Un préjudice de plus de 9 millions d'euros.

8 ans d'instruction et plus de 50 victimes parties civiles
8 ans d'instruction et plus de 50 victimes parties civiles © Singh Kanwaljit

Serge Lévêque, ancien courtier en assurance, surnommé le "Madoff boulonnais", est accusé d’avoir escroqué plus de 80 clients, entre 2001 et 2012. Des familles entiéres, abusées, essentiellement des environs de Boulogne-sur-Mer mais aussi de la région parisienne, dans la Sarthe ou en Indre-et-Loire.
 

Un préjudice estimé à plus 9 millions d’euros


8 ans aprés les faits, 54 personnes seulement se portent parties civiles, durant ces 2 jours de procès. Interpellé le 4 janvier 2012, Serge Lévêque comparait libre aujourd'hui.  L'ancien gestionnaire de l'agence baptisée VIP Consultant à Boulogne-sur-Mer, promettait à ses clients des placements avec des rendements prodigieux. Des clients mis en confiance par l'association de Serge Lévêque, avec Pascal Busselet, un agent général de la société Gan Assurances, basé à Draguignan.

Il encaissait les chéques sur un compte professionnel et toutes les sommes étaient investies dans des placements hasardeux. Ce dernier s’est donné la mort en avril 2011, alors que les plaintes des clients floués commençaient à s’accumuler.
 
Escroquerie Madoff boulonnais


Des regrets et des excuses


Cette première matinée du procès a permis de comprendre que Serge Lévêque a entraîné avec lui ses clients dans sa perte. Il a utilisé leur argent pour l’investir dans une mine d’or au Burkina Faso. Un placement fantôme conseillé par Jean-Bernard Bercot. Ce français expatrié au Togo, fait actuellement l'objet d'un mandat d'arrêt.

Aujourd'hui, Serge Lévêque est un homme malade qui vit du RSA. Une quarantaine de ses victimes est présente au tribunal, parmi elle, d'anciens amis proches : "Nous étions de très bons amis, nous lui faisions entiérement confiance. Va-t-il pouvoir nous rembourser et aussi s'excuser ?"
 
Réactions au premier jour du procès de Serge Lévêque

 
Procès Madoff du Boulonnais, jugement mis en déliberé


"Il n'a jamais contesté les faits qui lui sont reprochés", assure son avocate Fabienne Roy-Nansion. "Aujourd'hui, il se sent honteux. Il souhaite simplement s'expliquer sur la façon dont les choses se sont produites." Dés son arrivée ce matin, le prévenu a effectivement tout de suite exprimé des regrets : "Je suis bouffé par les remords. Aujourd’hui, je suis seul, j’ai tout perdu. Je compatis avec ces gens qui m’ont fait confiance."

Il est poursuivi pour escroquerie en bande organisée, abus de biens sociaux et de faux en écriture. Le procureur à requis 5 ans de prison dont 3 avec sursis. Le jugement a été mis en délibéré au 9 avril prochain. 


 
Des conditions d'écoute au tribunal de Boulogne-sur-Mer qui posent problème
Ils étaient plus de 50, ce matin pour assister aux débats. Mais découragées par les mauvaises conditions sonores de la salle du Tribunal, certaines victimes ne sont pas revenues cette aprés-midi. Se sentant "doublement pénalisées" dans cette affaire et elles ont préféré rentrer chez elles.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société finances côte d'opale