Les pêcheurs de la Manche réunis à Boulogne contre la future réglementation européenne

Samedi, une centaine de marins-pêcheurs se sont rassemblés dans le port de Boulogne contre l'obligation de ramener à terre les rejets de leurs prises.

Bruno Dachicourt, délégué national CFDT marin-pêcheur, le 2 juin 2018 au port de Boulogne-sur-Mer
Bruno Dachicourt, délégué national CFDT marin-pêcheur, le 2 juin 2018 au port de Boulogne-sur-Mer © France 3
Ils représentent près des deux mille pêcheurs de la Manche. Samedi matin, une centaine d'entre eux se sont réunis à Boulogne-sur-Mer contre une règlementation qui entrera en vigueur en janvier 2019. Elle les obligera à rapporter les rejets de leurs prises afin que ceux-ci soient comptabilisés par des scientifiques. Pour l'artisan Pierre Leprêtre, cette nouvelle règle fragilisera son entreprise.

Les pêcheurs de la Manche réunis à Boulogne contre la future réglementation européenne ©France 3 Nord-Pas-de-Calais

En outre, "les instituts scientifiques n'ont pas les moyens financiers et humains" de "traiter" ces rejets, estime Bruno Dachicourt, délégué national CFDT marin-pêcheur. Or selon lui, cette nouvelle obligation impliquera "un temps de repos diminué" et "une augmentation des manutentions de charges".  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie