Qu'est-ce que le "cardiogoal", ce sport inventé il y a 10 ans par un Boulonnais ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Corinne Sala

Ludovic Wampouille, pompier boulonnais a inventé le cardiogoal il y a presque dix ans. Un sport collectif, ludique, et mixte aux règles simples. On recense désormais 14 clubs en France et 400 adhérents. On a assisté à une séance d'entraînement chez les Titans de Boulogne-sur-Mer.

"Dans le cardiogoal, il n'y a aucun contact physique, ni pour celui qui a le ballon ni pour les autres", lance aux pratiquants du jour l'entraîneur des Titans. Laurent Regnier est ancien joueur et entraîneur de basket : "Je me suis tourné vers le cardiogoal pour retrouver les sensations du basket et surtout pour faire un sport avec ma femme. C'est un sport mixte et c'est très intéressant pour nous".
 


Une pratique dès l'âge de 3 ans

 

Ce sport fait de passes, d'endurance, d'un ballon ovale en mousse et de trois panneaux verticaux a été créé par Ludovic Wampouille, un pompier de Boulogne-sur-Mer qui cherchait comment améliorer de manière ludique la condition physique des gens : "Il fallait que les gens puissent trouver une activité physique qui leur corresponde sans forcément faire un effort violent". Dix ans après cette idée, les résultats sont là et les adeptes également.

 
Le cardiogal mélange plusieurs sports, plusieurs règles et fédère les générations. "C'est sans contact, on ne prend pas de coup", apprécie Gilles. Nadège, elle, aime la mixité : "On vient en famille, il y a beaucoup de respect. C'est une activité dans laquelle je me retrouve". Céline, plus jeune, apprécie avant tout le côté physique du cardiogoal.
 

Le coardioagal peut se pratiquer dès l'âge de trois ans, en revanche il faut attendre seize ans pour aborder la compétition. La discipline au départ boulonnaise à fait de la route même au-delà des clubs français, elle se développe dans le reste de l'Europe, mais aussi en Asie et en Amérique du Nord.