Qui est Maëva Coucke, Miss France 2018 ?

Maëva Coucke a été élue, samedi soir, Miss France 2018 / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Maëva Coucke a été élue, samedi soir, Miss France 2018 / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Maëva Coucke vient d'être élue Miss France 2018. Etudes, passions, projets... On vous dit tout sur la jeune femme, 3ème Miss nationale issue du Nord Pas-de-Calais.

Par JB/EM

 

1. Elle vient de Ferques, mais habite à Lille (et est née en Bretagne)


La jeune femme de 23 ans (née le 1er janvier 1994) est née à Fougères (Ille-et-Villaine - Bretagne) où son père était gendarme. Mais sa famille est originaire du Boulonnais, d'Elinghen-Ferques (Pas-de-Calais), très exactement. Elle a fait ses années de lycée à Saint-Martin-Boulogne. Aujourd'hui, elle a déménagé à Lille pour ses études. 





2. Elle étudie le commerce international


Maëva Coucke a déjà obtenu un BTS de commerce international et poursuit ses études dans ce domaine. Elle est inscrite en licence de droit et travaille en parallèle chez un concessionnaire régional. Des études qu'elle va mettre en parenthèses. Elle veut devenir juriste en entreprise.

3. Elle a une soeur jumelle 


Sa soeur jumelle, s'appelle Alyzée Coucke. Elle est mannequin, notamment pour l'agence Elite. D'ailleurs, un reportage avait été consacré à Alizée et Maëva il y a quelques années, lorsqu'elles ont participé, ensemble, au concours Elite. A noter que Camille Cerf, élue Miss france il y a 3 ans, avait aussi une soeur jumelle.

By @laurenthumbert05

84 Likes, 3 Comments - @alizeecoucke on Instagram: "By @laurenthumbert05"

Maëva Coucke se dit "très proche" de sa mère avec qui elle vivait encore il y a quelques mois. "Mais, je n’ai plus de contact avec mon père", dit la Nordiste qui a aussi une autre soeur plus âgée.

4. Elle n'en est pas à sa première élection


Bien avant son titre de Miss France et Miss Nord Pas-de-Calais, la jeune femme a déjà été élue Miss Boulogne en 2013 (cf photo ci-dessous), puis Miss Foire Expo 2014 et a également été dauphine à Miss Pays minier, Miss Pévèle et Miss Côte d’Opale Sud.



5. C'est une fausse rousse

"Après une Miss France blonde, une brune, une à la crinière de lionne, pourquoi pas une rousse ?", a-t-elle déclaré ce samedi soir pendant l'émission Miss France. Maëva Coucke a clairement fait de sa couleur de cheveu, non-naturelle, un atout. Elle est blonde foncé au naturel.

Au Figaro, elle disait récemment : "Je suis la seule candidate rousse. Je pense que c’est un avantage, pour les photos de groupe peut-être. (...) Au début, j’étais un peu réticente à l’idée de sauter le pas. Et puis, finalement, je l’ai fait et ça m’a plu! Il y a eu un avant et un après. Aujourd’hui, je ne pourrais plus retourner à ma couleur naturelle, le blond foncé. Je trouve que ça me va mieux au teint."


Un pari gagnant donc... "Je suis sensible aux rousses, j’aime sa chevelure flamboyante, c'est ma Miss préférée !", avait d'ailleurs annoncé avant l'émission le président du jury, Jean-Paul Gaultier, à quelques journalistes, selon BFM TV.


6. Elle aime "Bienvenue chez les ch'tis", James Arthur, Vanessa Paradis, Jean Dujardin, le maroilles, la mode, la photographie...


Ces dernières semaines, Maëva Coucke a répondu à de nombreux questionnaires sur sa personnalité, ses goûts. En voici quelques-uns en vidéos.
L'interview "Bière, gaufre ou maroilles" de Maëva Coucke
MISS NORD PAS DE CALAIS - Maëva Coucke

Dans la vraie vie, Miss Nord-pas-de-Calais elle est plutôt...⬇⬇ Rendez-vous ce samedi 16 décembre dès 21h sur TF1 pour l'élection #MissFrance2018 !

Publié par Election Miss France sur mardi 12 décembre 2017


7. Elle n'est pas un coeur à prendre


C'est ce qu'elle a répondu laconiquement à Paris-Match qui lui posait la question : 
-Etes-vous un coeur à prendre ?
-Non

Maeva Coucke, Miss Nord-Pas-De-Calais 2017 : "Je souhaiterais m'impliquer dans la lutte contre le cancer"

A 23 ans, Maeva Coucke, qui représentait le Nord-Pas-De-Calais, est devenue Miss France 2018. Née à Fougères, elle étudie le droit en première année de Licence. Rencontre. Paris Match. Pourquoi souhaitez-vous devenir Miss France ? Maeva Coucke. J'aimerais partir à la découverte des régions françaises, rencontrer les habitants, voyager et vivre une aventure unique.


"Oui, j'ai un petit ami, a-t-elle confirmé ce dimanche sur TF1. Mais j’en dirai pas plus."



8. Elle veut s'impliquer dans le combat contre le cancer du sein


Sa maman a combattu le cancer du sein il y a cinq ans, et elle souhaite s'engager pour cette cause : « J’ai tout de suite enchaîné sur Octobre rose pour soutenir la lutte contre le cancer du sein et encourager le dépistage, confiait Maëva à La Voix du Nord, samedi. J’ai participé à un défilé à Douai où les mannequins étaient concernées par ce cancer. »

Le délégué régional du comité Miss France, Dominique Vilain-Allard racontait avant son élection, à propos de Maëva Coucke : "Elle est belle, intelligente, très à l'aise avec le public et les journalistes, très déterminée et puis surtout très généreuse. Elle le montre en s'engageant aux côtés des associations qui luttent contre le cancer du sein".
Maëva Coucke (au centre) avec sa soeur (à gauche) et sa maman (à droite). / © MAXPPP
Maëva Coucke (au centre) avec sa soeur (à gauche) et sa maman (à droite). / © MAXPPP


9. Elle ne fait pas de régime pour garder la ligne


Comme toutes les Miss, Maëva Coucke, 1,76 m, garde la ligne mais elle assure dans Le Figaro, ne rien faire de particulier pour ça : "Je fais un peu de fitness. Côté alimentation, je ne suis aucun régime. J’ai la chance d’avoir une bonne morphologie. Je peux manger tout ce que veux (gaufres au Nutella, Kebabs, hamburgers...), je ne grossis pas! Parfois, j’essaye de prendre un peu de poids mais ça ne fonctionne pas !"


10. Elle aimerait participer à "Danse avec les stars"


Ce samedi soir, après son élection, Maëva Coucke a déclaré : "Dans une interview, j’avais dit que si je devenais Miss France j’aimerais faire Danse avec les stars. Alors je passe le message : oui ça me plairait. Surtout que pendant quinze jours on a dansé tous les jours et j’y ai pris goût."




A lire aussi

Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus