• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Miss France : 10 raisons de penser que Maëva Coucke, Miss Nord Pas-de-Calais, va gagner

Maéva Coucke, future Miss France ?
Maéva Coucke, future Miss France ?

Maëva Coucke est une des favorites du concours Miss France 2018 qui a lieu ce samedi à Châteauroux et sur TF1. Le Nord Pas-de-Calais peut-il remporter une 3ème couronne en 4 ans ? On a trouvé 10 raisons, subjectives, tirées par les cheveux, chauvines, de le penser.

Par EM

1. Parce qu'elle est belle


On commence avec une évidence et un peu d'humour... Oui, pour devenir Miss France, comme le souhaite Maëva Coucke, c'est un préalable : mieux vaut être belle ou plus exactement qu'un grand nombre de personnes vous trouvent belle ou encore plus exactement qu'une majorité de personnes vous trouvent plus belle que les 30 autres candidates. 

A vous de juger, mais à lire les commentaires sous les publications de la page officielle de Miss France, une petite communauté de fans s'est créée autour de Miss Nord Pas-de-Calais. Nombreux sont ceux qui la mettent dans leur 'Top 3" ou "Top 5". C'est déjà un bon signe....

Découvrez toutes les prétendantes au titre de Miss France 2018 ici ► https://www.tf1.fr/tf1/miss-france/videos/30-portraits-de-miss-une-elue....

Publié par Election Miss France sur vendredi 17 novembre 2017

Découvrez les 30 prétendantes à la couronne #MissFrance2018 en photos : alors, laquelle a votre préférence pour prendre la suite d'Alicia Aylies, le samedi 16 décembre prochain ??

Publié par Election Miss France sur vendredi 17 novembre 2017


2. Parce qu'elle est citée parmi les favorites

Chaque année, le concours Miss France donne lieu dans les médias français, plus ou moins sérieux, à des concours de pronostics. Au vu des photos, des indiscrétions, des impressions, des rumeurs, certaines candidates se détachent souvent quelques jours avant l'élection.

Bonne nouvelle pour Maëva Coucke, si l'on en juge par les couvertures choisies par les magazines télé, très friands de Miss France, Miss Nord Pas-de-Calais fait bien partie des chouchous avec quatre ou cinq autres candidates, comme Miss Réunion ou Miss Ile-de-France. 
Maéva Coucke en couverture de Télé Magazine, La semaine dans le Boulonnais et TV magazine ces dernières semaines.
Maéva Coucke en couverture de Télé Magazine, La semaine dans le Boulonnais et TV magazine ces dernières semaines.


3. Parce que Dominique Villain-Allard y croit


Ce n'est pas un avis objectif mais quand même. Discutez avec Dominique Vilain-Allard, le moustachu délégué régional Miss France en Nord Pas-de-Calais et vous serez convaincu : le Nord Pas-de-Calais pourrait bien de nouveau remporter le concours Miss France. Bon, il dit ça chaque année, mais là, il y croit vraiment, vraiment : "J'y crois de plus en plus. Elle a beaucoup d'aisance avec les médias. Elle a une expérience professionnelle, une maturité que d'autres n'ont pas. Elle est motivée, sympathique, elle pourrait faire une très bonne Miss France. Là, j'y crois vraiment beaucoup. Franchement, elle coche toutes les bonnes cases."

Le Nord Pas-de-Calais a remporté deux des trois dernières élections avec Camille Cerf et Iris Mittenaere. Jamais deux sans trois ? "Franchement, ce n'est ni un avantage, ni un inconvénient, pense Dominique Vilain-Allard. A ma connaissance, ça serait complètement injuste qu'elle n'ait pas sa chance. Elle ne peut être pénalisée parce qu'on a eu Camille Cerf et Iris Mittenaere. Je pense au contraire que désormais, être ch'ti, c'est un avantage, un plus. Maintenant que les gens savent que c'est possible."


4. Parce qu'elle représente bien le Nord Pas-de-Calais


Maéva Coucke, 23 ans, a l'avantage de bien fédérer les deux départements. Elle est originaire du Boulonnais, d'Elinghen-Ferques, dans le Pas-de-Calais. Elle a fait ses années de lycée à Saint-Martin-Boulogne. Et elle a désormais déménagé à Lille (Nord) pour ses études de droit. Après un BTS et un diplôme de droit international en poche, elle a démarré cette année une licence de droit à Lille, pour devenir juriste en entreprise.

Mauvais point : elle ne connait pas bien "Dors min p'tit quinquin", si l'on en croit cette interview réalisée il y a quelques semaines pour l'émission "Vous êtes formidables " de France 3 Hauts-de-France.

Maéva Coucke : l'interview "Bière, gaufre ou maroilles"


Maëva Coucke cite "Bienvenue chez les ch'tis" comme étant son film préféré, le welsh, son "plat préféré"... "Les habitants sont le principal atout de ma région. Les Ch’tis sont réputés pour être des gens aimants, chaleureux, accueillants", dit-elle. Dans sa présentation officielle, elle se met en scène au Cap Gris-Nez. Pieds nus et cheveux au vent du nord...
 

Miss Nord-Pas-de-Calais, Maëva Coucke : présentation officielle


5. Parce qu'elle est rousse


Un argument "physique" ? Les candidates rousses ne sont pas légion dans le concours Miss France. La singularité peut donc être un petit avantage. "Oui, c'est un avantage, soutient Dominique Villain-Allard, le responsable régional du comité Miss France. Après une blonde (Camille Cerf) et une brune (Iris Mittenaere), pourquoi pas une rousse ?". "Et puis le concours a lieu cette année à ChâteaROUX", rigole-t-il... 

«  Depuis 1998, nous passons chaque année une semaine de vacances chez le papy des filles, à une cinquantaine de kilomètres de là. Maëva connaît donc très bien cette région  », raconte sans rire sa mère dans La Voix du Nord.

Maëva Coucke, a en tout cas décidé de faire sa couleur de cheveux (pas naturelle) un atout : "Ce qui me différencie des autres candidates ? Ma détermination, ma maturité, ma couleur de cheveux et surtout mon envie de réaliser le "jamais deux sans trois", raconte-t-elle à Paris-Match.



6. Parce qu'Iris Mittenaere est la présidente du jury


Euh, normalement, on est d'accord. ce n'est pas un argument. Notre Miss Univers, originaire de Steenvoorde, se doit d'être totalement impartiale dans son rôle de présidente du jury. Mais bon, elle serait si heureuse de donner la couronne à Maëva...


7. Parce qu'elle a une grande expérience des concours



Avant son titre de Miss Nord Pas-de-Calais en septembre dernier, la jeune femme a déjà été élue Miss Boulogne en 2013 (cf photo ci-dessous), puis Miss Foire Expo 2014 Elle a également été dauphine à Miss Pays minier, Miss Côte d’Opale Sud et Miss Pévèle. 


8. Parce qu'elle a bien réussi le concours de culture générale


Chaque année, les candidates au titre de Miss France, doivent passer un test de culture générale. Un moyen de vérifier que les candidates connaissent un minimum de choses sur la France, le monde, la société, l'actualité. "Quel est le nom du joueur de football qui a été l’objet du plus gros transfert entre deux clubs en 2017 ? Comment s’appelle le Premier ministre britannique ? Dans quel pays aura lieu la prochaine Coupe du monde de football en 2018 ?", sont quelques-unes des questions posées cette année

Maëva Coucke a fini dans les trois premières de ce petit test. Ça ne présage de rien mais l'expérience montre que les Miss France élues ont souvent bien réussi ce questionnaire. La société qui gère le concours des miss sait que les élues doivent ensuite pendant un an, faire la tournée des médias, des manifestations et autres interviews. Mieux vaut avoir un minimum de répondant.


9. Parce qu'elle a une soeur jumelle


Accrochez-vous, c'est l'argument "tiré par les cheveux" ou "n'importe quoi". On s'est simplement souvenu que Camille Cerf avait une soeur jumelle... comme Maëva Coucke. Alizée est mannequin. 

By @laurenthumbert05

Une publication partagée par @alizeecoucke le


10. Parce qu'un an sans Miss France dans le Nord Pas-de-Calais, c'était long


L'an dernier, Laurine Maricau avait échoué, éliminée dès le 1er tour. Mais les deux années précédentes, Camille Cerf et Iris Mittenaere avaient offert au Nord Pas-de-Calais les deux premiers titres de l'histoire du concours. Ajoutez-y la couronne de Miss Univers et vous comprendrez qu'on s'est un peu habitué. 2018, le retour de Miss France chez nous ? 

 



A lire aussi

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus