Calais : aidé d'un hélicoptère, le RAID évacue un immeuble squatté par des militants

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Fort

L'immeuble était occupé par le collectif "Calais logement pour tous.tes" qui souhaite pointer du doigt l'existence "de nombreux logements vides alors que des gens dorment dehors".

Nous vous en avions parlé il y a peu, le collectif Calais logement pour tous.tes occupait depuis plusieurs jours des bâtiments laissés vides à Calais pour réclamer la fin des expulsions et du démantèlement des lieux de vie des personnes exilées. 

Ce vendredi 11 février, il a été délogé par le RAID qui a mobilisé un hélicoptère pour permettre aux forces de l'ordre d'arriver par le toit comme on peut le voir sur cette vidéo transmise par notre équipe Les Révélateurs. Une personne a été interpellée.

Selon la sous-préfète de Calais, Véronique Deprez-Boudier, "il était important que cette opération puisse se faire rapidement car les personnes se mettaient en danger. Nous avons vu des personnes sur les toits, certaines se pendaient au bout de cordes, c'était très dangereux". Elle a aussi assuré que l'opération avait servi à "restituer le bien (l'immeuble, ndlr) au propriétaire".

Sur les réseaux sociaux, le collectif a déclaré que "grâce à un fort soutien populaire en bas de la tour qui s’est rué sur la porte, la majorité des copain.es ont pu sortir sans se faire identifier. Une personne a été emmenée en vérification d’identité, elle a depuis été libérée"

Les membres du collectif revendiquaient l'occupation depuis le 6 février, en expliquant que de "nombreux bâtiments de la ville de Calais restent vides et gaspillés, pendant que des gens dorment dans les rues". Ils espéraient attirer l'attention sur la condition des quelque 1500 réfugiés présents à Calais. Comme l'ensemble des associations implantées sur la zone, le collectif dénonce les expulsions répétées, le vol d'effets personnels et le manque d'accès à l'eau, à la nourriture et au logement.