• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Calais : une femme entre la vie et la mort après avoir reçu 20 coups de couteau, son compagnon également touché

Les faits se sont produits tôt dans la matinée du 28 janvier rue d'Ajaccio à Calais. / © Flavien Bellouti - France 3
Les faits se sont produits tôt dans la matinée du 28 janvier rue d'Ajaccio à Calais. / © Flavien Bellouti - France 3

Une femme a été très gravement blessée par une vingtaine de coups de couteau et son compagnon a également été sévèrement touché par arme blanche, tôt ce lundi 28 janvier dans un appartement calaisien, dans ce qui semble être une violente dispute conjugale. Une enquête de police a été ouverte.

Par TM avec FB

Il était 6h45 ce lundi 28 janvier, lorsque les secours ont été appelés à intervenir rue d'Ajaccio dans le quartier du Fort Nieulay à Calais pour deux blessés à l'arme blanche.

Dans un appartement, ils ont découvert un quadragénaire avec un couteau planté en pleine poitrine. Quelques étages au-dessus, sa compagne était réfugiée, très affaiblie, chez un voisin ou une voisine, avec de très nombreuses blessures à l'arme blanche.

Poignardée à une vingtaine de reprises, cette femme d'environ 35 ans a été transportée avec le pronostic vital engagé au centre hospitalier de Calais, où elle est opérée ce lundi après-midi. Mardi 29 janvier, sont état était stabilisé et elle était "sortie d'affaire", selon le parquet de Boulogne-sur-Mer.


Les enfants présents


C'est un enfant du couple, jeune majeur et présent au moment des faits, qui a appelé un oncle pour le prévenir de ce qui venait de se passer au domicile familial. C'est ce dernier qui a alerté les pompiers et la police. Deux autres enfants se trouvaient également dans l'appartement. "On peut supposer qu'il y a eu une altercation entre les deux personnes, et qui a conduit à un échange de coups", explique Pascal Marconville, procureur de la république à Boulogne-sur-Mer, qui précise que "cette famille n'est pas du tout connue des services de police".

La brigade de sûreté urbaine de Calais, chargée de l'enquête, devra déterminer lequel des deux impliqués a attaqué l'autre, et pour quelles raisons. L'homme, qui est également opéré ce lundi après-midi d'un pneumothorax, n'a pu être entendu. Victime d'une hémorragie importante, il a à son tour le pronostic vital engagé.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il se serait poignardé après avoir violemment agressé sa femme. 







 

Sur le même sujet

Procès Karmel à Laon

Les + Lus