Calais : un incendie dans l'usine Interor classée Seveso rapidement maîtrisé

Image d'illustration de l'usine Interor prise en 2015 / © DENIS CHARLET / AFP
Image d'illustration de l'usine Interor prise en 2015 / © DENIS CHARLET / AFP

En fin d'après-midi ce mercredi 23 octobre, un incendie s'est déclaré au sein de l'usine Interor à Calais. Classée Seveso, cette dernière a rapidement été évacuée et l'incendie maîtrisé par le personnel sur place. 

Par NJ

Ce mercredi 23 octobre à 16 h 30, les pompiers ont été alertés pour un incendie. Il s'est déclaré dans l'usine Interor, classée Seveso II, située rue des Garennes à Calais.

"Un feu de 50 litres de Toluène (hydrocarbure aromatique) s’est déclaré, l’équipe de sécurité présente sur le site en permanence est intervenue et a rapidement maitrisé ce début d’incendie.", détaille un communiqué de la préfecture du Pas-de-Calais. " Les pompiers à leur arrivée ont pu vérifier que l’incident était circonscrit et qu’il n’y avait pas de risque de propagation ni de risque de pollution par fuite d’eau", ajoute-t-elle. 

Quatre salariés ont été pris en charge et conduits au centre hospitalier par mesure de précaution à la demande de l'usine. 

"L’inspection des installations classées est sur place, la cause de l’incendie n’est pas connue à cette heure", précise la préfecture. 
 

Une usine classée Seveso


L'usine Interor est classée Seveso II (seuil haut). Elle est "spécialisée en chimie fine, en particulier dans le domaine des intermédiaires organiques avancés pour l'industrie pharmaceutique", selon le site internet de l'entreprise. 
 

En 2011 déjà, une explosion avait eu lieu dans un des réacteurs de l'usine selon Le Figaro. Elle n'avait alors pas fait de victime, produisant un dégagement de vapeur acide qui ne présentait pas de risque pour la population d'après les pompiers et la préfecture. 

 

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus