Covid-19 : La fin du port du masque obligatoire à l'hôpital

durée de la vidéo : 00h01mn29s
La fin du port du masque obligatoire au centre hospitalier de Calais. ©Reportage Hélène Tonneillier et Flavien Bellouti

Depuis le lundi 22 mai, le port du masque à l'hôpital de Calais n'est plus obligatoire. Il reste cependant recommandé pour les personnes symptomatiques.

"Quand on vous sourit, c’est plus sympa !" Roger est soulagé. Désormais, ce patient pourra découvrir le sourire des soignants qui viennent lui rendre visite dans sa chambre.

Pour une autre patiente, Amandine, la fin de l’obligation du port du masque redonne un peu d’humanité à l’hôpital. "Ca rassure énormément, c’est important de voir tout le visage d’une personne, on comprend mieux aussi au niveau de la communication." 

Pour les soignants aussi, c’est un soulagement, surtout à l'approche de l'été. "C’est quand même dur de rester avec un masque pendant de nombreuses heures, reconnaît Dorothée Marlard, cadre supérieure de santé. Je pense qu’il y avait une crainte avec ces épisodes caniculaires, c’est compliqué quand on est soignant."

"Quand on tousse, on met le masque"

A l'hôpital de Calais, d’anciennes habitudes à retrouver, même si au moindre symptôme le port du masque reste préconisé.

"Quand on tousse, qu’on est enrhumés, on met un masque, c’est celui a des signes respiratoires qui met en priorité le masque", insiste Sylvie Joron, pharmacienne-hygiéniste. "Il ne faut pas oublier de respecter l’hygiène des mains qui est la chose la plus importante pour éviter la transmission des infections et aussi d’aérer correctement nos locaux."

Et dans certains secteurs sensibles de l’hôpital, le masque reste obligatoire, comme avant l’épidémie de covid.