Exposition Yves Saint Laurent à Calais : comment le couturier a dévoilé le corps féminin tout en en préservant le mystère

Une affiche glamour en noir et blanc représentant une femme vêtue d'une longue robe noire très décolletée dans le dos. Le ton est donné. L'exposition "Yves Saint Laurent : Transparences" à La Cité de la dentelle et de la mode de Calais révèle, en retraçant plus de quarante ans de créations du couturier, comment YSL a réinventé les codes du dévoilement du corps féminin...C'est l'une une des expositions de l'été.

La Cité de la dentelle et de la mode de Calais met en lumière l’œuvre de l'un des plus grands noms de la couture du XXe siècle. En retraçant la carrière d'Yves Saint Laurent, l'exposition, coproduite avec le musée Yves Saint Laurent Paris, dévoile comment le couturier en jouant sur les transparences des tissus, les coupes audacieuses, les matières, a fait émerger une figure de femme nouvelle, puissante et sensuelle. Il a réinventé le langage de la séduction à l'aire de la révolution sexuelle : "Les transparences, je les connais depuis longtemps. L’important, avec elles, c’est de garder le mystère."


Pour en savoir plus, nous avons posé 3 questions à Shazia Boucher, conservatrice du patrimoine, directrice adjointe des Musées de la ville de Calais et à Domitille Éblé, curatrice, chargée de collection arts graphiques, Musée Yves Saint Laurent Paris.

Cette exposition c'est 40 ans de créations d'Yves Saint Laurent à découvrir ?

 

Les visiteurs découvriront dans l’exposition  Yves Saint Laurent : Transparences une soixantaine de créations révélant le travail de Yves Saint Laurent sur les transparences. Elles couvrent les quarante ans de carrière du couturier, de 1962 à 2002.

L’une des pièces phares de l’exposition est une robe noire au décolleté vertigineux dans le dos en dentelle Chantilly de l’automne-hiver 1970 qui a marqué l’esprit des spectateurs de l’époque par son audace. Immortalisée par l’objectif de Jeanloup Sieff, l’image de cette création est devenue iconique du style Saint Laurent (cette robe est celle de l'affiche).

Ils pourront aussi voir la première blouse transparente portée avec un smoking-bermuda daté du printemps-été 1968 ou encore, de la même année, une fluide robe de mousseline, la nude dress, entièrement transparente et simplement ornée de plumes d’autruche au bas des reins. Une création auréolée d'un scandale à l'époque. 

Le public découvrira également l’histoire de la maison de couture à travers des croquis, des documents techniques, des photographies, des accessoires de mode et vidéos. Enfin, le visiteur deviendra un véritable acteur de son expérience à travers plusieurs espaces interactifs.

 

Que vous a appris cette exposition ?

 

Pour les deux institutions partenaires, cela a été l’occasion d’un partage d’expertise sur les différents fournisseurs des matières de la transparence grâce à la fois au riche et très complet fonds d’archives du Musée Yves Saint Laurent et aux connaissances techniques et historiques sur la dentelle apportées par la Cité de la dentelle et de la mode.

 

3 raisons d’aller visiter cette expo ?

Nous vous  proposons trois bonnes raisons pour venir voir l’exposition Yves Saint Laurent : Transparences !

Découvrir de près des pièces uniques autrefois réservées aux seuls yeux des clientes de la haute couture et dont plusieurs sont présentées pour la première fois dans une exposition.

Admirer des tissus d’exception et les savoir-faire des ateliers haute couture.

S’immerger dans l’univers sensuel et glamour de la femme Yves Saint Laurent.

"Venez découvrir de près des pièces uniques autrefois réservées aux seuls yeux des clientes de la haute couture"

L’exposition, coproduite avec le Musée Yves Saint Laurent Paris, se fera en deux volets, à la Cité de la dentelle et de la mode jusqu' au 12 novembre 2023, puis au Musée Yves Saint Laurent Paris à partir de début 2024.