• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Getlink (Eurotunnel) : chiffre d'affaires en hausse de 5% malgré la grève des douaniers

Malgré les bouchons provoqués par la grève des douaniers, la société exploitant le tunnel sous la Manche voit son chiffre d'affaires progresser. / © Philippe HUGUEN / AFP
Malgré les bouchons provoqués par la grève des douaniers, la société exploitant le tunnel sous la Manche voit son chiffre d'affaires progresser. / © Philippe HUGUEN / AFP

Le groupe Getlink (ex-Eurotunnel) qui exploite notamment le tunnel sous la Manche, a annoncé ce jeudi une progression de 5% de son chiffre d'affaires à 254,4 millions d'euros, malgré une grève du zèle des douaniers français en mars et dans l'attente du Brexit. 

Par AFP

"Au premier trimestre 2019, le groupe s'est mobilisé sur tous les fronts, notamment dans la perspective initiale d'un Brexit le 29 mars, pour délivrer la meilleure qualité de service possible et répondre aux attentes de nos clients", a déclaré Jacques Gounon, le PDG de Getlink, cité dans un communiqué.

Il s'agit du dixième trimestre consécutif de croissance, à taux de change et périmètre constants, souligne la société. Ces bons résultats interviennent malgré "le fort impact du mouvement national de grève du zèle" des douaniers français en mars, qui a entrainé, selon Getlink, une "perte de trafic Eurostar estimée à 110 000 passagers" et "plusieurs milliers de camions en voitures" pour le Shuttle vers la Grande-Bretagne. 
 

Transport des camions en hausse


Comme l'an dernier, le groupe profite des bons chiffres de son activité principale, les navettes, en hausse de 5% à 146,9 millions d'euros. En nombre de véhicules transportés sur des navettes ferroviaires, celui des camions augmente de 4%, tandis que celui des voitures recule de 2%, principalement en raison d'un effet calendaire défavorable avec des départs en week-end de Pâques en avril et non en mars comme l'an dernier. 

Le nombre de passagers de l'Eurostar progresse quant à lui légèrement (+1%) avec près de 2,4 millions de passagers entre janvier et mars, "portée par le succès de la ligne Londres-Amsterdam", lancé en avril 2018. 

Quant à Europorte, la compagnie de fret ferroviaire du groupe, elle a connu une forte hausse de son chiffre d'affaires (+9% à 32,3 millions d'euros), notamment grâce à un contrat avec le groupe Total. Avec ces résultats, les perspectives du groupe sont confortées et Getlink confirme ses objectifs pour 2022. En février, il avait annoncer viser un excédent brut d'exploitation supérieur à 735 millions d'euros à cette date. 
 

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus