Rixe à Calais entre Afghans en novembre : trois personnes mises en examen

(Illustration) / © MAXPPP
(Illustration) / © MAXPPP

Deux Afghans et une jeune française ont été mis en examen dimanche à Boulogne-sur-Mer pour "tentative de meurtre" et "complicité de tentative de meurtre" après une rixe en novembre à Calais au cours de laquelle quatre migrants avaient été blessés par balle. 

Par JB avec AFP

Le 25 novembre, en début de soirée, une rixe avait opposé une cinquantaine de migrants d'origine afghane près des locaux du Secours catholique à Calais. Des coups de feu avaient été tirés et cinq migrants avaient été blessés dont quatre par balle sans que leur pronostic vital ne soit engagé.



A l'issue de quelques mois d'enquête, la Police judiciaire (PJ) de Lille, saisie par le parquet de Boulogne-sur-Mer, a interpellé vendredi à Lille et à Saint-Omer trois Afghans et une jeune française.


Une rixe liée aux passeurs


Parmi eux, deux Afghans de 22 et 26 ans ont été écroués et mis en examen pour "tentative de meurtre". La jeune femme de 22 ans, alors stagiaire dans une association d'aide aux migrants active à Calais, a été mise en examen pour "complicité de tentative de meurtre" et placée sous contrôle judiciaire.

"L'enquête a établi qu'elle leur avait porté assistance en transportant ces Afghans", a affirmé cette source proche du dossier. A l'issue des investigations, "il est clair qu'il s'agissait d'un litige entre Afghans lié au business de passeurs de migrants", a-t-elle ajouté.


Sur le même sujet

La plage de Fort-Mahon relookée par les artistes du Beach Art Festival

Les + Lus