Traversées de la Manche : la France va affréter deux nouveaux navires de sauvetage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yacha Hajzler .

Deux nouveaux navires viendront prêter main-forte aux sauveteurs en mer qui interviennent dans la Manche. Malgré les conditions dangereuses, les tentatives de traversée vers l'Angleterre ne font qu'augmenter.

C'est une annonce du secrétariat général de la Mer, relayée ce 30 novembre par l'AFP. "Face à l'augmentation du nombre de traversées malgré les risques encourus", la France va affréter deux nouveaux navires pour effectuer des opérations de sauvetage dans la Manche. Pour que ces moyens supplémentaires soient disponibles dans les meilleurs délais, l'organisme pourrait choisir de réquisitionner des navires pour l'instant affectés à d'autres missions. 

L'arrivée de l'hiver et donc le refroidissement des eaux de la Manche, déjà glaciales, est l'un des éléments qui motivent cette annonce. Avec l'accroissement du rythme des traversées, ce sont aussi les risques d'accidents graves qui se multiplient. Cette annonce intervient d'ailleurs un an après la mort d'au moins 27 exilés, le 24 novembre 2021 lors d'un naufrage, une tragédie qui a marqué les esprits des deux côtés de la Manche. Le Monde avait révélé il y a quelques semaines que de nombreux appels avaient été passés auprès des autorités pour demander de l'aide, en vain. 

Mi-novembre, le journal Le Monde, qui dit avoir consulté des éléments de l'enquête judiciaire menée à Paris sur ce drame, a affirmé que les naufragés ont appelé à une quinzaine de reprises les autorités maritimes françaises pour demander de l'aide, en vain. 

Selon les chiffres compilés par l'AFP, plus de 40.000 migrants sont arrivés au Royaume-Uni cette année après avoir traversé cette route maritime à bord de petites embarcations, un record et un sujet qui empoisonne les relations franco-britanniques depuis plusieurs années. Selon le ministère britannique, pas moins de 884 personnes ont de nouveau tenté la traversée en 24h, le 29 novembre dernier. 





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité