VIDEO. Deux navires trois-mâts font escale à Calais

"Le Français" trois-mâts de 1948 participe à Escale à Calais / © Justine Reix
"Le Français" trois-mâts de 1948 participe à Escale à Calais / © Justine Reix

Le navire-école Polonais le "Dar Mlodziezy" et "Le Français" ont fait leur entrée hier dans le port de Calais. Un avant-goût de la fête maritime de ce week-end.

Par Corinne Sala

En provenance de l'Armada de Rouen, les deux voiliers ont pointé le bout de leur proue dans le port de Calais. À bord du navire Polonais"Dar Mlodziezy", 130 cadets qui se forment aux métiers de la Marine. L'autre, "Le Français" est immatriculé à Saint-Malo et à été construit en 1948 au Danemark.
 
Le Dar Mlodziezy (Pologne) navire école construit entre 1981 et 1982 / © Justine Reix
Le Dar Mlodziezy (Pologne) navire école construit entre 1981 et 1982 / © Justine Reix


 

Des chants de marins sur le quai 

"Escale à Calais", une manifestation qui met en avant le patrimoine maritime, une necessité selon Marcel Charpentier, président de la Fédération Régionale pour la Culture et le Patrimoine Maritime : "L'activité maritime est de plus en plus éloignée du public. Les ports sont devenus inaccessibles et les escales très rapides". Le bassin Carnot à Calais le temps d'un week-end va donc tenter de renouer avec cette tradition. D'autres grands voiliers au fil des jours vont rejoindre le port et proposer au public visites et sorties en mer jusqu'à dimanche.
 
Escale à Calais de deux navires trois-mâts
Philippe Rousselle/ Justine Reix/ Marie-Elisabeth Masson - France 3 Côte d'Opale


 

Le sauvetage en mer à l'honneur


"Le Français" d'abord appelé "Kaskelot" a été construit en 1948 au Danemark. un navire capable d'affronter la banquise : "Le bateau était destiné au transport de marchandises vers le Groenland", explique son Capitaine Olivier Mesnier. Racheté par une entreprise britannique en 1983, le voilier apparaît dans de nombreux tournages de films avant de changer de propriétaire et de pavillon en 2018.
 
"Le Français" immatriculé à Saint-Malo a été construit en 1948 au Danemark / © Justine Reix
"Le Français" immatriculé à Saint-Malo a été construit en 1948 au Danemark / © Justine Reix

Il porte désormais le nom du trois-mâts goélette qui particpa en 1903 à la première expédition en Antarctique de
Jean-Baptiste Charcot.

En prélude à l'inauguration de la manifestation, vendredi 21 juin à 18H00, un hommage sera rendu aux trois sauveteurs de la SNSM qui ont péri en mer le 7 juin dernier aux Sables-d'Olonne.
 

Sur le même sujet

Les + Lus