Carnet rose à Maréis : des bébés raies sont nés

Le centre d'interprétation de la pêche en mer Maréis a beau être fermé depuis la fin du mois d'octobre, la vie continue. Il y a quelques semaines des raies bouclées sont nées.

© France 3 Nord-Pas-de-Calais

Dans les bassins du centre Maréis à Etaples-sur-Mer, de drôles de petits êtres translucides qui semblent venus d'ailleurs sourient à travers la vitre de l'aquarium. Ce sont les nouveaux-nés du centre d'interprétation de la pêche en mer : des raies bouclées.

Ces naissances ne sont pas certes une première ici,  mais cette fois le nombre est conséquent : il reste encore une trentaine d'œufs à éclore !

7 mois de gestation

Les capsules (œufs) ont été pondues entre avril et août derier, mais il faut attendre 7 mois pour que les bébés naissent. Sept mois durant lesquels Arnaud Decaix, responsable aquariologie de Maréis, a apporté un soin particulier à ces oeufs. "Il a fallu les nettoyer et bien vérifier qu'il n'y ait aucune moisissure pour qu'ils puissent éclore correctement, puis je les ai placés dans des bacs incubateurs" explique-t-il.

Isolés de leur parents, ces bébés vont être nourris de crevettes, morceaux de saumon. Au bout de 2 mois, ils pourront être placés dans la nurserie.

Arnaud Decaix, responsable aquariologie devant le bassin tactile de Maréis
Arnaud Decaix, responsable aquariologie devant le bassin tactile de Maréis © France 3 Nord Pas-de Calais

Programme d'échanges

Quand elles auront grandi, certaines de ces raies iront rejoindre d'autres aquariums. "Cela permettra d'assurer un brassage génétique et d'assurer la reproduction en cas de problème de disparition de l'espèce" explique Arnaud Decaix.

La raie bouclée n'est pas une espèce menacée, au contraire de la raie brunette victime de surpêche. Mais "il est important de rassembler des bases de données sur ces espèces pour savoir comment elles se reproduisent, partager nos connaissances avec des scientifiques."

En attendant la réouverture

Ces bébés seront présentés aux visiteurs quand la situation sanitaire permettra la réouverture du centre. En attendant, tout est prêt déclare Rémy Dubois, le directeur du développement commercial : "Nous avons créé de nouveaux contenus pédagogiques pour les enfants et mis en place un service en ligne pour réserver un créneau horaire de visite quand la réouverture sera possible."

L'année 2020 a été compliquée pour Maréis à cause de la crise du coronavirus. Cependant, le public a répondu présent en juillet et août, avec une fréquentation comparable à l'été 2019.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
côte d'opale nature parcs et régions naturelles tourisme économie pêche sorties et loisirs