Coronavirus : précautions sanitaires, nouvelle clientèle... Les golfs du Nord Pas-de-Calais se préparent à rouvrir

Parmi les réouvertures liées au déconfinement, les golfs de la région vont pouvoir à nouveau accueillir les sportifs dès la semaine prochaine. Une reprise timide avec de nombreux services toujours fermés. 

Les golfs nordistes, qui accueillent habituellement une clientèle internationale, préparent une reprise de l'activité tout en douceur.
Les golfs nordistes, qui accueillent habituellement une clientèle internationale, préparent une reprise de l'activité tout en douceur. © FRANCE 3
60 hectares d'herbe scrupuleusement tondue, face à mer, demeurent déserts depuis le 16 mars. Une tranquillité inhabituelle et bientôt terminée à Wimereux, où le golf s'apprête à rouvrir ses portes. 
 
À Wimereux, le golf se prépare à la réouverture.

Dans plusieurs golfs du Nord et du Pas-de-Calais, les greens et les fairways seront de nouveau accessibles lundi. "C'est une première étape pour faire plaisir à nos membres", s'enthousiasme Roger Montier, le directeur du Golf de Saint-Omer. "J'ai le bonheur de vous annoncer qu'à partir du 11 mai, vos quatre professeurs sont de nouveau disponibles pour les cours individuels ou en petit groupe", renchérit le directeur du golf de Bondues dans un message vidéo diffusé sur Facebook. 


Gestes barrières et anticipation 


La réouverture des espaces extérieur demande aux professionnels la plus grande prudence. "Quand il y aura une partie, chaque joueur devra être espacé d'un autre joueur de 3 mètres, explique Jacques Paveau, le président du golf de Wimereux. Un sens de circulation sera mis en place", pour que les joueurs ne se croisent pas. 
 
Le golf de Bondues reprend lui les cours individuel à partir de lundi, sur réservation. Les cours normaux reprendront normalement le 20 mai prochain.


Quelques kilomètres plus loin, le golf de Saint-Omer s'est lui aussi préparé : "La sécurité de nos équipes et de nos clients est notre priorité." Les 16 salariés du golf ont reçu une formation aux gestes barrières et l'accueil des joueurs a été aménagé. Les box du golf de Bondues seront eux désinfectés entre chaque cours. 

 
Sur ordre de la fédération française de golf, seuls les clients ayant réservé leur partie ou leur cours de golf au préalable pourront venir jouer. Dans une lettre adressée à ses clients, la directrice du golf de Valenciennes Françoise Aubecq précise d'ailleurs que "seuls les membres de notre association à jour de leur cotisation 2020 pourront effectuer des réservations pour jouer sur notre terrain." Le golf situé à Marly rouvrira le 12 mai.
 
  

Les ressorts et les restaurants restent fermés


Si les espaces extérieurs peuvent rouvrir, les clubs house, restaurants et autres ressorts demeurent fermés. À Saint-Omer par exemple, l'espace hôtellerie et restauration emploie habituellement 30 personnes qui ne peuvent pas reprendre le travail. 
 
Voir cette publication sur Instagram

C'est la reprise !🏌️⛳ Rdv à partir de ce lundi 11 mai #11mai #réservezcheznous #reservezcheznous #golf #sportdepleinair #gestesbarrières #nouveauxbogey #bogey

Une publication partagée par Aa Saint-Omer Golf Club (@aastomergc) le


"Je suis confiant", affirme toutefois Roger Montier. Il est conscient de la chance de la discipline de pouvoir reprendre dès le début du déconfinement. "Le golf est un sport sans contact avec les autres joueurs, où chacun a son propre matériel", décrit-il. 
 

Pas de retour des touristes pour le moment


Dans le mode golfique, on distingue les golfs de membres des golfs de tourisme. Avec leur situation géographique, les golfs de la côté d'Opale sont plutôt dans la deuxième catégorie. Or, pour le moment, pas question d'acceuillir les joueurs belges, néérlandais ou britanniques. Le golf de Saint-Omer prévoit par exemple de se concentrer sur ses "nombreux membres qui vivent dans un rayon de 50 à 100 kilomètres des terrains", explique le directeur. 
 
À Wimereux, la clientèle étrangère représente 70% des joueurs. "On va montrer que le golf n'est pas qu'un sport, c'est aussi un loisir, c'est de la marche, du plein air, de la découverte", affirme Nicolas Bouzin, le directeur du golf de Wimereux. Il veut profiter de la crise pour conquérir un nouveau public, plus local. 

 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Golf de Wimereux (@wimereuxgolfclub) le



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
golf sport coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter