Dany Boon présente son nouveau film à Vitry-en-Artois, une comédie sur la solidarité pendant le confinement

Ce vendredi, Dany Boon débarquait à Vitry-en-Artois, pour présenter son nouveau film "8, rue de l’Humanité" (sortie le 20 octobre sur Netflix). L'occasion de mettre à l'honneur les "héros du quotidien" des deux premiers confinements.

Dany Boon, acteur, réalisateur à succès... mais avant tout, enfant du pays. Le natif d'Armentières (Nord) est venu présenter l'avant-première de son nouveau film à Vitry en Artois (Pas-de-Calais). Une fiction imaginée autour de la vie de famille en temps de confinement. Et la commune de Vitry-en-Artois n'a pas été choisie par hasard. Pendant le confinement, trois jeunes de la commune se sont distingués en aidant les personnes âgées isolées. "On voulait mettre en avant des gens qui ont été exemplaires pendant ces temps difficiles et ça avait du sens de venir ici, grâce à l'action de Franck, Léo et Wilfried" explique Dany Boon. Une forme d'hommage aux héros anonymes des confinements, qui colle avec l'intrigue du film. 

Bien sûr, il y aussi un peu de "solidarité nordiste" dans tout ça. Dany Boon est né à Armentières, à moins d'une heure de route de Vitry-en-Artois. Avec le succès de "Bienvenue chez les ch'tis" le réalisateur de 55 ans est devenu un ambassadeur des Hauts-de-France. "Moi, quand je vois de la brique rouge, ça me rassure. Avec de la brique rouge autour de moi, je me sens bien" ironise le réalisateur. 

Un acteur toujours très populaire, comme le prouve la centaine de personnes réunie devant la mairie. Vers 18 heures, tapis rouge pour l'équipe du film. L'occasion pour Dany Boon de rencontrer ses fans. Bain de foule, selfies, dédicaces... L'acteur est accueilli en star. "C'est très parculier dans le Nord, très chaleureux. Parfois je ne m'appartiens plus, certaines personnes m'attrape, comme une sorte de trophée ou de symbole. Mais c'est chouette tout ça, ça déclenche des sourires" sourit Dany Boon. 

Après un passage obligé devant le "photocall" officiel du film, l'équipe présente deux projections de "8 rue de l'humanité" devant un public trié sur le volet. Au total, 144 personnes ont pu assister aux deux séances proposées. Les places ont été attribuées lors de concours, d'autres par le distributeur du film (la plateforme Netflix) ou encore la ville de Vitry-en-Artois, qui a offert ses places aux personnes qui ont aidé la population pendant les confinements. Dany Boon, lui, a personnellement invité un fan rencontré sur le parvis de la mairie. Robert, 93 ans, natif de Vitry-en-Artois a attendu deux heures avant de croiser la star. Malheureusement, le nonagénaire n'avait pas de place pour la projection. Dany Boon l'a donc invité à la séance. Et Robert a pu voir le film en avant-première. 

Une histoire aux accents de réel 

Ce nouveau film est donc une comédie qui raconte le quotidien d'un immeuble parisien pendant le confinement. Les voisins, bloqués chez eux, sont poussés à faire connaissance. Une série de personnages, incarnés par Dany Boon et sa compagne Laurence Arné, avec qui il a co-écrit ce long métrage. Parmi les voisins, le spectateur retrouve aussi François Damiens, Alison Wheeler, Tom Leeb, Yvan Attal, Liliane Rovère, Elie Semoun et Nawell Madani. Une comédie hommage à la solidarité qui a vu le jour pendant le confinement. 

"Tout a commencé alors qu'un projet de long-métrage était en cours. On a dû tout annuler dès l'annonce du premier confinement. Forcément, on était très déçu. Mais avec Laurence (sa compagne, NDLR), on s'est demandé : plutôt que de subir la situation, pourquoi on écrit pas quelque chose là-dessus ?" se souvient Dany Boon. 

Le film est donc inspiré du quotidien du couple, mais aussi des témoignages de leurs proches, des réseaux sociaux, des initiatives mises en avant par les médias pendant cette période. "C'était aussi le postulat de départ, raconter une histoire vraie" raconte Dany Boon. "Mais on ne voulait pas seulement parler de notre confinement à nous, c'est pour ça qu'on a élargi et amener pleins de personnages pour que tout le monde puisse s'identifier" corrige Laurence Arné. Sortie prévue le 20 octobre, sur la plateforme Netflix. 

Rendez-vous à ne pas manquer : Dany Boon sera l'invité d'une édition spéciale de l'avant JT, lundi à partir de 18h40. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dany boon cinéma culture confinement santé société covid-19