Enduropale Touquet 2023. Milko Potisek : "c'est dur à digérer (...) j'aurais préféré finir deuxième ou troisième à la limite"

Le tenant du titre, Milko Potisek, le pilote de Cassel dans les Flandres, a dû abandonner samedi 4 février sur problème de radiateur, a priori.

Il a réagi à cet abandon ce matin en marge d'une séance de dédicaces auprès d'Emilie Montcho et Nicolas Corselle. Finir un Touquet après trente minutes de course, "c'est dur", explique le pilote Yamaha.   

durée de la vidéo : 00h00mn33s
Milko Potisek au lendemain de son abandon à l'Enduropale sur casse mécanique. ©France Télévisions

"J'ai rapidement su que je n'allais pas rouler longtemps. J'ai vite entendu un bruit sur ma moto. J'aurais préféré finir deuxième ou troisième ou peu importe... Que l'erreur vienne de moi... Bien que c'est pas forcément le cas... C'est sûr c'est frustrant. Après c'est un sport mécanique donc il faut l'accepter", a réagi Milko Potisek.

Guillaume Davion, son mécanicien, sous le choc, hier, témoignait : "On ne peut pas faire d'analyses maintenant. On a l'impression qu'il a perdu l'eau de la moto. Je ne sais pas. Je suis navré. Quand on a les deux pilotes devant, on n'aime pas en perdre un si tôt. On a toujours des craintes sur l'Enduropale. On sait que le Touquet c'est une course très particulière".

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité