Cet article date de plus de 3 ans

Recylex : le tribunal rejette la requête des liquidateurs de MetalEurop Nord

Le tribunal de commerce d'Arras a débouté mercredi les liquidateurs de MetalEurop Nord qui réclamaient à Recylex 22 millions d'euros, selon un communiqué du spécialiste du recyclage de métaux publié mercredi.
Le site Metaleurop Noyelles-Godault en 2006.
Le site Metaleurop Noyelles-Godault en 2006. © MAXPPP
La société avait été assignée en justice en 2014 par les liquidateurs de MetalEurop Nord, filiale mise en faillite en 2003, provoquant le licenciement de 830 personnes. Les liquidateurs réclamaient à Recylex près de 22 millions d'euros d'indemnisation correspondant aux rémunérations et indemnités de licenciement versées aux anciens salariés de MetalEurop Nord par le régime de garantie des salaires (AGS).

"Le tribunal de commerce d'Arras a déclaré l'action des liquidateurs de Metaleurop Nord contre Recylex irrecevable car prescrite d'une part, et d'autre part engagée après l'ouverture du redressement judiciaire de Recylex", a indiqué le groupe dans une note à l'AFP. "Les liquidateurs ont donc été déboutés de toutes leurs demandes", précise le texte qui ajoute que le tribunal n'a toutefois "pas donné suite" à la demande émise par le groupe "de dommages et intérêts pour procédure abusive".

La cotation de Recylex reprendra jeudi à l'ouverture de la séance, précise le communiqué de l'entreprise. Elle avait été suspendue pendant la journée de mercredi dans l'attente de la décision de la justice.

Les liquidateurs avaient lancé deux procédures judiciaires contre Recylex en 2003 et 2005, qui s'étaient terminées en faveur de l'entreprise. Recylex a connu de nombreuses années difficiles pour solder les comptes de la fermeture en 2003 de l'ancienne fonderie de Metaleurop Nord dans le nord de la France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société industrie économie