Des anciens commerces transformés en ateliers d'art : un nouveau souffle pour le centre-ville d’Hesdin ?

L’artiste-peintre Domé s’est lancé, depuis 2016, dans le projet "Hesdin ville d’Art et d’Artistes". Pour cela, il transforme d’anciens commerces, bien souvent à l’abandon, en ateliers d’art. Un moyen pour lui de redynamiser ce centre-ville en souffrance.

Les artistes envahissent le centre-ville d'Hesdin.
Les artistes envahissent le centre-ville d'Hesdin. © FTV
Commune de 2000 habitants, Hesdin comme de nombreuses petites villes françaises,  souffre depuis quelques années de la désertification de son centre-ville. Alors pour redonner vie à de nombreux locaux laissés à l'abandon, l'Association Ateliers d'Art et d'Artistes 7 Vallées, présidée par l'artiste-peintre Domé, y expose des oeuvres. 

   

Des loyers négociés


Ancienne agence immobilière, cabinet d'assurance... Il négocie les loyers des locaux vides pour y accueillir des artistes. "Il y a des exposants qui sont dans une démarche professionnelle mais il y a aussi beaucoup d’amateurs, c’est ouvert à tout le monde", explique Domé. Parfois, les loyers sont négociés de moitié, "on met en place des conventions avec les propriétaires qui nous ouvrent les portes pour des périodes plus ou moins longues. Mais finalement tout le monde s'y retrouve", précise l'artiste. 

  

Un mélange d'art, de culture et de commerces


L'art envahi désormais les rues d'Hesdin, plus colorées. "L'idée c'est de donner une autre vie à un lieu qui était destiné au commerce. Profiter de tous ces lieux qui sont fermés à Hesdin comme dans beaucoup de villes en France, pour sauvegarder ces commerces. On essaye de créer de l’attractivité afin de permettre aux gens d’ailleurs de venir à Hesdin et côtoyer tous ces commerçants qui sont encore là", explique Domé.

 

Il ajoute, "l’idée c’est de mélanger l’art, la culture avec l’activité commerciale de la ville". Mais selon lui, il est encore difficile de bousculer les mentalités dans cette ville basée sur l'activité commerciale. "Ce n’est pas facile, on bouscule les mentalités. Mon objectif, c’est de fédérer. On a finalement beaucoup d’adhérents qui sont commerçants et qui voient que c’est compatible".

 
Reportage commerces transformés en ateliers d'art à Hesdin ©Sofian Aissaoui et Nathalie Haberer



Aujourd'hui, à Hesdin, 13 lieux sont désormais dédiés à l'art. L'un des derniers en date : une ancienne agence immobilière de 160 m2. Elle permet entre autre d'organiser des expositions temporaires, des sessions d’initiation ou encore des masterclass. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture économie ruralité société