Incendie mortel d'Estrée-Blanche : un pompier survivant reçoit l'Ordre National du Mérite

Le jeune homme, blessé dans l'incendie mortel d'Estrée-Blanche en janvier, s'est vu remettre sa médaille des mains du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

© SDIS 62
Le jeune Aurélien Boidin, première classe à la caserne de Lillers, s'est vu remettre la médaille de l'Ordre National du Mérite jeudi à Paris. Une médaille reçue des mains mêmes du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.


Le jeune homme avait été blessé dans l'incendie mortel d'Estrée-Blanche qui a coûté la vie à cinq personnes le 7 janvier : les deux pompiers volontaires Arnaud Dauchy et Jonathan Cottrez, ainsi que Benoît, Pauline et - décédée il y a peu de temps - Sylvie Boutoille


Aurélien Boidin faisait partie des pompiers intervenus cette nuit-là. Lorsque Arnaud et Jonathan sont victimes d'un "flash-over", un embrasement généralisé", le jeune homme s'est précipité à leur secours, avant d'être évacué, brûlé à 10%.

Il était apparu en fauteuil roulant à la cérémonie d'hommage à ses compagnons disparus, le 12 janvier.

Blessé dans l'incendie, Aurélien Boidin était apparu en fauteuil roulant à la cérémonie d'hommage aux deux pompiers décédés.
Blessé dans l'incendie, Aurélien Boidin était apparu en fauteuil roulant à la cérémonie d'hommage aux deux pompiers décédés. © MAXPPP

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb avait organisé cette cérémonie, un an après sa nomination Place Beauvau, pour "ren[dre] hommage aux femmes et aux hommes qui ont fait le noble choix de consacrer leur vie au service de notre pays."


Le jeune homme avait été invité par le président Emmanuel Macron à ses voeux aux forces vives de la nation, fin janvier. Une cérémonie qui rendait hommage "aux héros du quotidien".
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter