Inondations dans le Pas-de-Calais : aides aux sinistrés, évaluation des dégâts... Les élus se réunissent pour faire le point

Les élus du Pas-de-Calais se sont réunis pour faire le point sur la situation dans le département, touché par des inondations historiques entre novembre 2023 et janvier 2024. Un temps de réflexion et de prises de décision pour prévenir collectivement des dégâts causés par les inondations et proposer des solutions financières aux sinistrés.

En novembre 2023 et janvier 2024, le Pas-de-Calais a subi des inondations historiques. Des dizaines de milliers d'habitants ont été touchés. Tandis que certains sinistrés continuent de faire face aux conséquences de ces inondations, les élus du territoire se réunissent pour faire le point et ainsi "comprendre ce qu’il s’est passé et réfléchir aux pistes de solutions". Le but, prévenir les dégâts engendrés par les inondations et débloquer des aides. 

Aides aux entreprises 

  • Dans la communauté de communes du pays de Lumbres (CCPL), qui regroupent 36 communes, les commerçants et entreprises qui ont connu des dégâts matériels engendrant une perte d'exploitation recevront une subvention comprise en 1500 et 5000 euros.
  • De plus, la Région confirme apporter un soutien ponctuel à la trésorerie des PME sinistrées, pour  redémarrer leur activité rapidement sans attendre les indemnisations des assurances : 10 000 à 50 000 euros sous forme de prêt à taux 0, remboursable intégralement en une seule fois au bout de deux ans de franchise. Pour en bénéficier, un dossier est à déposer sur la plateforme d’aide en ligne de la Région avant le 30 juin 2024.

Aides aux agriculteurs de la région

  • Alors que l'actualité est marquée par des manifestations d'agriculteurs, la Région a annoncé accompagner les agriculteurs dont l’exploitation est située dans une commune reconnue en état de catastrophe naturelle et ayant subi des dommages causés par les inondations et les coulées de boue. Ainsi, "pour tout renouvellement de matériel ou réparation d’un investissement déclaré dans la déclaration de sinistre, ils peuvent bénéficier d’une aide maximum de 20 000€ et à hauteur de 40% du montant des dépenses éligibles". Les demandes doivent être formulées avant le 15 octobre 2024. 
  • Pour les agriculteurs, la CCPL a voté ce lundi 29 janvier une avance remboursable allant de 3000 à 5000€ lorsqu'il y a perte d’exploitation.

Aides aux habitants sinistrés 

  • 3 millions d'euros, c'est le montant du fonds de secours exceptionnel alloué par la Région, en collaboration avec le Département, pour couvrir la franchise d’assurance. Cette aide permet d'indemniser les foyers sinistrés jusqu'à 380 euros par foyer, "sans condition de ressources, ni d'évaluation sociale". Il est précisé que cette aide est "réservée aux particuliers résidant dans les communes reconnues en état de catastrophe naturelle pour les inondations de novembre 2023". Elle est applicable jusqu’au 30 juin 2024.  La demande d'aide se fait via ce site. 
  • Une cellule d’écoute psychologique a été créée par l'association France Victimes pour les personnes sinistrées du Pas-de-Calais qui peuvent composer le 01.41.83.42.25, le 116 006 ou envoyer un message à aide.sinistres62@france-victimes.fr. D'ici quelques jours, "une cellule psychologique sera mise en place au centre hospitalier d’Helfaut sous forme de permanences pour accompagner les sinistrés".

Aides aux communes

En novembre 2023, le département a connu une augmentation de 60% de sa pluviométrie par rapport à novembre 2022. Conséquences, dans les communes, 600 km de routes impactées, imprégnées d’eau,  600 ouvrages endommagés.

Le département chiffre à 37 millions d’euros de dégâts estimés à ce jour en ajoutant 15 millions d’euros sur des ouvrages du type ponts et 100 millions d’euros de dégâts sur les infrastructures. Un total de plus de 150 millions d'euros de dégâts.

Ainsi, les élus se sont mis d'accord sur la mise en oeuvre de travaux d'urgence, comme "la stabilisation des berges par enrochement par exemple avec une urgence particulière pour les berges en bord de fleuve, pour prévenir des risques".

Enfin, 10 millions d'euros seront débloqués par le Département pour des travaux de sécurisation par les communes du Pas-de-Calais, "pour les accompagner dans la conception et dans la mise en oeuvre de leur projet, développer la qualité des aménagements du territoire en matière de développement durable et d’insertion".