Jeux vidéos et handicap : jouer avec un doigt ou ses pieds grâce aux manettes adaptées, c'est possible

Pour les adolescents en situation de handicap, croiser Teddy Rucart et ses géniales manettes adaptées est une chance. Même les géants du jeu vidéo commencent à regarder de plus près ce qu'il propose avec des imprimantes 3 D. Un travail de précision qui fait des heureux.

"C'est déjà pour moi un moyen de divertissement et je peux désormais jouer avec des copains", nous explique Esteban allongé dans son lit médical, un oreiller surélevé sous la tête. Depuis deux ans, Teddy Rucart est régulièrement à ses côtés pour trouver la bonne manette adaptée à son handicap. Le jeune gamer en situation de handicap est ravi, c'est pour lui et rien que pour lui malgré sa mobilité très réduite : chez Esteban seul un doigt et ses pieds peuvent lui permettre de jouer. Pas facile mais il développe son autonomie et prend maintenant beaucoup de plaisir. 

@france3hautsdefrance #inclusion Un beau défi réussi pour permettre l’accès aux #jeuxvideo #pourtous #handicap Decouvrez Handi’Arcade .#microsoft s’y intéresse. #pasdecalais ♬ Love For Me Too - SOLAH

Teddy Rucart est un ancien éducateur spécialisé du Pas-de-Calais qui a fondé, en 2019, Handi'Arcade, pour favoriser l'accès des jeux vidéos aux personnes à mobilité réduite. Une première manette a été créée, puis des dizaines d'autres ont suivi. Et régulièrement , il anime des ateliers dans les instituts spécialisés auprès de personnes qui ne peuvent pas jouer avec le matériel vendu dans le commerce. Aujourd'hui, 12 bénévoles sont auprès de lui pour rayonner dans les Hauts-de-France. 

Manette pour un doigt ou avec le souffle

En février, sur la page Facebook de l'association, Teddy Rucart annonçait  : "Ce soir, je termine le montage de la manette Nintendo Switch, qui fonctionne avec le souffle et l'aspiration, je tiens à exprimer ma gratitude envers les donateurs, qu'ils aient contribué financièrement ou matériellement, permettant ainsi d'offrir cette manette à Alexandre la semaine prochaine.

Et ces dernières semaines, nouveau coup de génie pour adapter  les manettes à d'autres handicaps : par exemple, un joystick qui se manipule d'un doigt. L'inventeur génial utilise pour cela une simple imprimante 3D. "La manette se contrôle avec un seul doigt et est équipée d'un gyroscope. Ce dernier permet le mouvement de la main pour l'utiliser comme un joystick, ainsi que de 4 boutons."

On ne cherche pas à réeduquer mais à rendre la manette accessible.

Hélène Richard, ergothérapeute à l'IEM des 3 Moulins, Berck

Teddy Rucart rencontre une première fois le jeune qu'il doit aider et  il faudra se revoir plusieurs fois avant de trouver la solution qui lui va. Il faut généralement essayer plusieurs prototypes avant de trouver la bonne formule. Parfois, il suffit juste d'adapter la manette officielle mais souvent il faut chercher, affiner, tester...

"Pour certains jeunes on va pouvoir récupérer quelques fonctions motrices au niveau des bras, au niveau des mains car ça demande de la dextérité. Après, nous cherchons plus la réadaptation pas forcément la rééducation", explique Hélène Richard l'ergothérapeute dans l'établissement de soin et de suivi de Berck, l'IME des 3 Moulins.

Handi' Arcade fait toujours plus. Elle a déjà proposé des contacteurs tactiles utilisables avec la langue et compte désormais développer son offre aux jouets pour enfants. Et nos inventeurs  ne comptent pas s'arrêter là. Leurs propositions pour les jeux vidéos plus inclusifs font boule de neige. Microsoft souhaiterait même développer un partenariat avec l'association.