Punaises de lit. "La désinfection est terminée", réouverture des urgences de l'hôpital d'Arras

Les urgences du centre hospitalier d'Arras ont été partiellement perturbées par les insectes après qu'un homme s'est présenté couvert de punaises de lit, mardi 9 avril 2024. Les services des urgences vitales, obstétricales et pédiatriques ont continué de fonctionner. Les patients ont été invités à se déplacer à l'hôpital privé des Bonnettes à l'entrée ouest d'Arras pour les autres urgences.

La communication de l'hôpital, contactée ce mercredi 10 avril matin, assure que : "La gêne occasionnée a été minime, ponctuelle, après le constat de l'infection du patient dès l'entrée des urgences. La désinfection s'est terminée rapidement. La réouverture a été effective cette nuit comme prévu à 1h00 du matin", 

Les nouvelles entrées ont été réorientées aux urgences du centre hospitalier d'Arras après la venue d'un patient infesté par les punaises de lit. Habituellement une centaine de patients par jour est accueillie aux urgences d'Arras. 

Seules les entrées pour urgences vitales, obstétricales et pédiatriques ont été maintenues. Une tente médicalisée avait été installée en amont de l'accueil des urgences pour orienter les patients. 

"Un médecin a rapidement aperçu que le patient était porteur de punaises de lit. Il a été très vite isolé dans un box", précise le service communication de l'hôpital, cité par La Voix du Nord.

L'hôpital privé des Bonnettes à l'entrée ouest d'Arras, a un temps pris le relais pour les urgences non vitales. Une quarantaine de patients supplémentaires ont poussé les portes de cet établissement, mardi 9 avril.