Carvin : une mère et deux enfants meurent poignardés

A Carvin, la nuit dernière
A Carvin, la nuit dernière

Une femme et deux de ses enfants ont été poignardés ce dimanche vers 23h à Carvin. 

Par Emmanuel Magdelaine

Que s'est-il passé ce dimanche soir dans une maison de Carvin (près de Lens, dans le Pas-de-Calais) ? Les pompiers ont été alertés au départ pour un "différend familial" qui aurait fait plusieurs blessés. Une femme de 35 ans et deux de ses enfants, un fils de 11 ans et une fille de 16 ans, ont été poignardés. Ils sont morts malgré les tentatives de réanimation pratiquées sur place par les secours. 

Un homme de 40 ans qui a tenté de mettre fin à ses jours est soupçonné d'être l'auteur des coups de couteau selon La Voix du Nord. "Il a spontanément déclaré être l'auteur des coups mortels", explique le Parquet de béthune. Gravement blessé, il a été transporté au CHU de Lille. Son pronostic vital n'est pas engagé. Il était le concubin de la mère des deux enfants mais pas leur père.

Selon le maire de Carvin, l'alcool pourrait être un des éléments de ce drame. "Aucun signalement particulier n'avait été fait autour de cette famille, affirme Philippe Kemel, maire de Carvin. Il y a 3 semaines, nous accueillions la jeune fille de 16 ans en mairie. Elle était en stage auprès de ma secrétaire. Elle avait fait preuve de beaucoup de qualités. C'est très triste."
 
Triple homicide à Carvin
M.RAPPEZ / E.QUINART
  
Trois autres enfants âgés respectivement âgés de 3, 6 et 9 ans sont indemnes. Choqués, ils ont été pris en charge par leurs grand-parents qui habitent dans le même quartier avant d'être transportés au Centre hospitalier de Lens. 

L'un des enfants avait des symptômes du coronavirus Covid-19. Il restait un peu à l'écart de la famille depuis quelques jours. Les pompiers sont intervenus avec des masques et des combinaisons, selon le protocole en vigueur actuellement.

Le parquet de Béthune a ouvert eune enquête en flagrance du chef d'homicide volontaire aggravé. Elle a été confiée conjointement à la sûreté départementale de Lens et à la police judiciaire de Lille. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus