Covid-19 : le RC Lens veut une dérogation pour accueillir plus de 15 000 spectateurs à Bollaert-Delelis

La direction du Racing club de Lens a demandé au préfet du Pas-de-Calais une dérogation pour pouvoir accueillir plus de 15.000 personnes au stade Bollaert, alors que la jauge maximale autorisée est de 5.000, en raison de la crise sanitaire. 

(Archive). Le stade Bollaert-Delelis peut accueillir 38.223 spectateurs.
(Archive). Le stade Bollaert-Delelis peut accueillir 38.223 spectateurs. © BRUNO ESPALIEU - FRANCE 3
5.000 spectateurs dans un stade Bollaert-Delelis qui peut normalement en accueillir 38.223, cela risque de sonner creux, lors du premier match à domicile des Sang et Or face au PSG, lors de la deuxième journée de Ligue 1 (29 août, 21h). 

"Forcément de ne pas pouvoir jouer le PSG avec un public complet, c’est un regret. D’abord parce qu’on aura besoin d’être soutenus, et pas que contre le PSG parce qu’on sait la difficulté de ce championnat. Puis c’est un regret pour tous les gens qui ne vont pas pouvoir assister au match et qui attendaient celui-là avec envie", nous a récemment confié l'entraîneur lensois Franck Haise.

"C’est un vrai regret et un grand handicap pour nous, parce qu’on sait l’importance qu’ont nos supporters à domicile pour tenir un résultat ou aller en chercher un", avait appuyé le milieu Yannick Cahuzac.

15.791

France Bleu Nord révèle ce mardi que la direction du club artésien a déposé vendredi dernier une demande de dérogation en préfecture pour élargir la jauge et accueillir au moins trois plus de supporters. 

Selon les calculs des dirigeants, établis en fonction des règles sanitaires imposées par la Ligue de football professionnel (LFP), le RC Lens serait en capacité d'accueillir 15.791 personnes à Bollaert.  

"On s'adaptera évidement en fonction de la réponse de la préfecture, et un se prépare à accueillir le nombre de spectateurs que l'on nous autorisera à accueillir", a déclaré le président lensois Arnaud Pouille à nos confrères de France Bleu. 

Les ultras jettent l'éponge

Le club lensois n'a pas souhaité communiquer davantage sur cette demande, précisant que des déclarations à ce sujet seraient faites en fin de semaine. Une réponse des autorités serait attendue lundi prochain. 

De leur côté, les Red Tigers, groupe de supporters ultras de la tribune Marek, ont déjà annoncé la suspension de leurs activité, même si la jauge était portée à près de 16.000 personnes.  "Nous ne voulons pas et ne pouvons pas réaliser une sélection afin de décider qui pourrait se rendre au stade parmi nos membres et les supporters lensois", indiquent-ils dans un communiqué.

"Les mesures imposées, port du masque, distanciation physique et obligation de rester assis, sont incompatibles avec notre mode de supportérisme", ont ajouté les Red Tigers.

"Un stade plein, c'est illusoire (...) alors même si c'est un crève-cœur, on va peut-être devoir sélectionner", répond Arnaud Pouille à France Bleu Nord. Les abonnés devraient être privilégiés dans ce mode de sélection. 

Pour son retour en L1, le RC Lens se déplace à Nice ce dimanche 23 août (17h), pour une rencontre qui se déroulera à huis-clos "Au vu de la situation sanitaire dans notre région, (...) et de l'accélération de la Covid-19, nous avons décidé de jouer face à Lens à huis clos", a déclaré la semaine denrière le président niçois Jean-Pierre Rivère. "C'est peut être un excès de sagesse, mais le club se veut responsable", avait-il insité.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rc lens football sport coronavirus/covid-19 santé société ligue 1