ENTRETIENS. Franck Haise, Yannick Cahuzac et Facundo Medina se confient avant le retour du RC Lens en ligue 1

En stage de préparation à Genk en Belgique, l'entraîneur du Racing clud de Lens Franck Haise et les joueurs Yannick Cahuzac et Facundo Medina nous ont accordé un entretien, trois semaines avant de revenir officiellement parmi l'élite, dans un contexte de Covid-19.

L'entraîneur du RC Lens Franck Haise et le milieu de terrain Yannick Cahuzac.
L'entraîneur du RC Lens Franck Haise et le milieu de terrain Yannick Cahuzac. © FRANCE 3
"Toute l’ambiance autour des matches, ça manque… Nos supporters, cette petite pression, l’adrénaline, cette envie de gagner, c’est vrai que ça manque un peu", dit le milieu de terrain lensois, qui se languit de retrouver la compétition le 23 août prochain (15h) à Nice, avec le retour des Sang et Or en Ligue 1. 

"Statut différent"

"Ce sont deux championnats complètement différents. On aura aussi un statut complètement différent. L’an dernier on jouait les premiers rôles et ce ne sera pas le cas cette année. On est promus, on va jouer le maintien donc c’est vraiment un contraste assez important mais je pense qu’on est armés, qu’on a un bon état d’esprit et qu’on va pouvoir atteindre nos objectifs", affirme le joueur.
Ligue 1 : interview de Jérôme Cahuzac avant le retour du RC Lens dans l'élite
"Avec le staff et les joueurs depuis cinq semaines on travaille pour ça, on a encore trois semaines pour avancer et progresser. J’espère qu’on sera le mieux possible le 23 août. Maintenant, il y a la première journée mais il y en a 38. C’est un long championnat", confie l'entraîneur Franck Haise, qui ne souhaitera "pas tirer d’enseignements, quelques soient les résultats contre Nice ou le PSG", lors des deux premières journées de championnat.
Ligue 1 : l'entraîneur du RC Lens Franck Haise se confie avant la reprise du championnat

"Gros handicap"

Les Lensois retrouveront le stade Bollaert le 29 août (21 heures) avec la réception de Paris, dans un stade probablement quasiment vide, pour cause de Covid-19. Pas plus de 5000 personnes ne pourront être présentes dans les tribunes.

"Forcément de ne pas pouvoir jouer le PSG avec un public complet, c’est un regret. D’abord parce qu’on aura besoin d’être soutenus, et pas que contre le PSG parce qu’on sait la difficulté de ce championnat. Puis c’est un regret pour tous les gens qui ne vont pas pouvoir assister au match et qui attendaient celui-là avec envie", poursuit Franck Haise.
Le RC Lens à l'entraînement à Genk en Belgique.
Le RC Lens à l'entraînement à Genk en Belgique. © Maxime Lictevout - France 3
"Honnêtement je pense que pour nous c’est un handicap. Pas beaucoup de clubs peuvent se targuer d’avoir un public comme le nôtre donc c’est un vrai regret et un grand handicap pour nous, parce qu’on sait l’importance qu’ont nos supporters à domicile pour tenir un résultat ou aller en chercher un", abonde Cahuzac.

"C’est une belle affiche pour Bollaert, c’est malheureux qu’on ne puisse pas jouer devant un stade comble mais bon, il y a un contexte qu’il faut prendre en compte, en espérant qu’il disparaisse le plus rapidement possible", espère le milieu.

Medina "content et serein"

De son côté, le joueur argentin Facundo Medina, recrue phare du RC Lens cet été, s'intègre bien à sa nouvelle équipe. "Franchement j'ai l'impression d'être là depuis pas mal de temps. C'est grâce aux joueurs, au personnel administratif qui me font me sentir chez moi. Ils m'aident beaucoup. Ça me motive, je suis vraiment content et serein", se félicite-t-il. 
Ligue 1 : interview de la nouvelle recrue argentine du RC Lens Facundo Medina
"Je suis très motivé à l'idée de savoir vite parler français. C'est vrai que pour l'instant c'est compliqué. Je vais y arriver. Pour mon bien, pour celui de l'équipe. Pour mes coéquipiers, que je puisse m'asseoir avec eux et prendre un café, un maté, pour parler de la vie en général à côté du foot. Mais il faut être patient et laisser le temps au temps".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football ligue 1 rc lens sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter