Esport. ZywOo, meilleur joueur de Counter-Strike au monde pour la troisième fois

Samedi 13 janvier 2024, à Belgrade, le Lensois Mathieu "ZywOo" Herbaut, de la team française Vitality, a été élu meilleur joueur de l'année 2023 par le média référence de Counter-Strike, HLTV. Une troisième consécration pour le joueur professionnel de 23 ans, qui égale la performance du joueur ukrainien S1mple.

Après 2019 et 2020, 2023 ! Pour chacune de ces trois années, Mathieu "ZywOo" Herbaut a terminé son année professionnelle en beauté : élu meilleur joueur au monde de Counter-Strike. Excusez du peu, en 2021 et 2022 il a terminé deuxième. 

Il égale ainsi la performance du joueur ukrainien S1mple, jusqu'alors seul à avoir été titré trois fois. "Entre les deux, le monde de l'Esport se divise : certains estimant dans cette quête du titre de meilleur joueur du monde que c'est un peu le duel Ronaldo - Messi qu'il y a pu avoir dans le football, il y a quelques années pour le ballon d'or", estime son agent Jérôme Coupez, basé à Toulouse, et dont l'agence de représentation (Prodigy Agency) des joueurs ne compte pas moins de 200 professionnels de l'Esport.

Par la même occasion, ZywOo a été élu par un panel de journalistes coachs et joueurs "meilleur Sniper" du jeu, au monde, en 2023 [La troisième statuette remportée à Belgrade est pour la plus belle action en 2023].

Après le Major de Paris en milieu d'année dernière, il faut dire que le Lensois avait les cartes en main. Avec son équipe française TeamVitality composée de deux Français, un Britannique et deux Israëliens et d'un coach français, il avait survolé la compétition et inscrit son nom comme meilleur joueur de la compétition qui avait rassemblé 12 000 fans dans le public à Paris.

Aujourd'hui, le champion doit prendre l'avion direction le Danemark pour des compétitions sans public mais qui sont importantes en vue des deux Majors qui auront lieu cette année : l'un à Copenhague d'ailleurs courant mars 2024 et l'autre en novembre en Chine.

"C'est une consécration pour des pros qui s'entraînent 7 à 8 heures par jour, plus les entraînements individuels. Matthieu est ravi", réagit Jérôme Coupez pour le champion.

C'est d'autant plus une performance qu'entretemps, CS:GO (Counter-Strike : Globale Offensive) a changé en Counter-Strike 2. "À Sydney, pour le premier tournoi sur CS2 courant octobre, dans un contexte très spécial avec le départ du coach de l'équipe, Mathieu avait très légèrement sous-performé par rapport à ses standards sur l'adaptation du jeu. Mais depuis, il a rapidement prouvé qu'il était toujours le meilleur joueur du monde, même sur CS2. Honnêtement, au niveau des performances et des résultats, il a gagné largement ce titre de meilleur joueur du monde, en 2023", conclut Jérôme Coupez. Et maintenant, place à 2024 !